AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSiteBoutique

Partagez | 
 

 Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sid Marcus
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3452
Age : 24
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Sam 23 Jan 2010 - 15:33

Le Tirpitz


I-La Construction du Tirpitz:

La Kriegsmarine envisage sous l'impulsion de l'amiral Raeder de se doter d'une flotte de surface capable d'assurer la défence du Reich dans la mer du Nord et la mer Baltique. Les investissements dans l'économie de guerre était de plus en plus fort, si bien que l'amiral Raeder prévoya le plan Z qui prévoit la construction d'une flotte de guerre d'un million de tonnes, Celle-ci devra être capable de dissuader la Grande-Bretagne, voire de rivaliser avec elle lors d'un conflit qu'il présente en 1945 et qui devrait "régler le problème de l'Angleterre".

C'est dans cette optique d'une guerre prochaine que la Kriegsmarine passe commande en 1935 des cuirassés lourd Bismarck et Tirpitz, qui seront les plus grosses unités de la marine de surface de la Kriegsmarine dans lesquels Raeder place ses espoirs (Hitler préfére l'arme sous marine). L'accord naval Anglo-Allemand de 1935 autorise le Reich à construire des navires de ligne jusqu'à 35 000 tonneaux. Ces deux unités furent concus pour surclasser les bâtiments français de même catégorie, la construction du Tirpitz débuta alors Wilhelmshaven (port militare Allemand où mouilla une bonne parti de la Kriegsmarine notamment les U-Boots en Basse-Saxe) le 2 Novembre 1936. Son lancement eu lieu le 1 Avril 1936 sous la présence de Hitler.


Video de son lancement:


Le Tirpitz fut livré à la Kriegsmarine le 25 Février 1941, il constituait avec le Bismarck les cuirassés les plus modernes du monde, la Royal Navy ne disposait d'aucune unité comparable car à quelques execptions près, tous les navires de ligne britanique dataient d'avant 1918. Le Tirpitz fut le sistership du Bismarck, il était commandé par le capitaine Karl Topp.

Les caractéristiques du Tirpitz:


_ Déplacement: 42 900 tonnes vide et 52 600 tonnes à pleine charge
_ Longueur/Largeur/tirant d'eau: 251m/36m/10,5m
_ Protection ceinture/pont: 380 max/ 200max
_ Vitesse maximale: 30,1 noeuds
_ Rayon d'action: 8100 nautiques à 19 noeuds
_ Equipage: environ 2400 hommes
_ Armement: 8 canons de 380mm en 4 tourelles doubles, 12 canons de 150mm, 16 canons AA de 105mm, 20 canons AA de 20mm, 8 tubes lance-torpilles de 533mm
_ Avions embarqués: 2 à 4 avions embarqués de type Arado Ar-196


Arado Ar-196:

L'Arado Ar-196 fut fabriqué à quelques 500 exemplaires, ce fut l'avion allemand à flotteurs le plus utilisé de toute la Seconde Guerre Mondiale, le modèle A-3, avec 401 unités en étant la version la plus courante. Les prototypes volèrent en 1938 et les premiers Ar 196 mis en service en 1939. Destiné aux vols de reconnaissance, cet appareil se trouvait sur la plupart des cuirassés et croiseurs allemands, il était lancé par une catapulte puis au retour, il se posait sur l'eau à côté du navire pour être ensuite remonté par une grue. Fortement armé, on l'employait pour les missions de reconnaissance, son rayon d'action était de 1070km.


II-Son engagement dans le conflit:

Le Bismarck fut livré à la Kriegsmarine le premier, il apareilla de Gdynia le 18 mai 1941 pour son unique engagement. Il fut coulé sous les coups d'une formidable concentration d'escadres britanniques le 27 mai, au large de Brest.
Le Tirpitz lui, ne fut prêt qu'à la fin de 1941, mais le sort du Bismarck a convaincu Hitler de ne pas risquer son dernier cuirassé géant seul, dans l'Atlantique (chose que les anglais ignorés). Toujours hanté par la possibilité d'un débarquement britannique en Norvège, le Führer décide donc d'embusquer le Tirpitz dans les fjords norvégiens, prêt à foncer à la première occasion, soit sur les convois de Mourmansk, soit sur les forces alliées attaquant la côte. Cela offrait, en outre, l'avantage de contraindre la Royal Navy à immobiliser à Scapa Flow et en Islande des forces navales importantes dont ils avaient un beoin urgent ailleurs, en Méditerrannée et dans l'océan Indien, par exemple.


L'amirauté Britannique craint de voir apparaître en Atalantique le cuirrassé Tirpitz, qui vient de terminer ses éssaies en mer. De Dunkerque à Biarritz, seul le port de Saint-Nazaire peut abriter ce géant de 45000 tonnes grâce à sa cale sèche assez profonde utilisé pour la construction du Normandie et du cuirrassé Jean Bart. Devenue une importante base de la Kriegsmarine, Saint-Nazaire est protégé par une garnison de 6000 hommes, de nombreuses pièces de DCA et d'artillerie côtière. De puissants projecteur et radars permettent de prévenir toute attaque par le ciel et la mer. Les Britanniques confit au Lord Mountbatten, le chef des opérations combinées, la tache d'empécher le Tirpitz de mouiller à Saint-Nazaire. Il met au point une attaque audacieuse par la mer baptisée Chariot. Le 26 Mars 1942, une flotille Britannique appareille de Falmouth sous les ordres du capitaine de frégate Robert Ryder, composée de deux destroyers, 16 vedettes transportant 611 commandos escortant le vieux destroyer HMS Campbeltown dans lequel ont été dissimulées 4 tonnes d'explosif dans du ciment. A 23h 30, les quadrimoteurs lourd de la RAF commencent à bombarder le port de Saint-Nazare, faisant diversion pour les forces maritimes. Le Campbeltown et les 16 vedettes vont remontés le fleuve évitant de justesse 4 torpilleurs allemands.
A 1h 27, les batteries côtières allemandes repèrent le convoie et les bombardent, sept minustes plus tard, le Campbeltown est lancé à 20 noeuds et s'encastre dans la porte de la cale sèche de Saint-Nazaire. Le Lieutenant-colonel Newman et ses hommes engagent le combat à terre avec la garnison allemande, leur résistance permet aux sapeurs de poser des explosifs; quand Newman donne l'ordre du rembarquement, celui-ci est impossible, seulement 4 vedettes réussissent à regagner Portsmouth. Le 28 Mars 1942, alors que 150 militaires allemands inspectent le Campbeltown, la charge explosive explose rendant inutilisable la cale sèche. Malgrè son coût humain, l'opération Chariot est un succès. Le Tirpitz n'oppérera jamais en Atlantique.


Dans la nuit du 14 au 15 janvier 1942, le Tirpitz appareille pour Trondheim empruntant le canal de Kiel, afin d'éviter d'être repéré par les Suédois, comme ç'avait été le cas pour le Bismarck, lequel était sortit par le Kattegat, l'année précédente.

Les Anglais, cependant, sont alertés et, persuadés que le Tirpitz va se lancer à l'attaque, envoient, dès le 28 janvier 1942, neuf Halifax et sept Stirling bombarder de nuit le cuirassé allemand au mouillage à Aasfjord, prèsde Trondheim. Aucune bombe au but. Le 5 mars, battant pavillon de l'Amiral Ciliax, le Tirpitz appareille de Trondheim, escorté de trois destroyers, mais il est aperçu par le sous-marin Seawolf qui alerte l'amiral Tovey, commandant en chef de la Home Fleet. Or celui-ci est déjà à la mer avec une force imposante : les cuirassés King George V, Duke of York, le croiseur de bataille Renown, le porte-avions Victorious, un croiseur lourd et douze destroyers. Le 7 mars, le mauvais temps et la visibilité réduite font qu'Anglais et Allemands passent à 80 milles les uns des autres, sans s'en rendre compte, et le Tirpitz s'échappe vers le nord. Le 9 mars au matin, le temps étant redevenu plus clair, le Victorious fait décoller 12 avions Albacore qui attaquent le Tirpitz à la torpille au large des îles Lofoten. Là encore aucun coup au but ! Le navire allemande se réfugie à Narvik, d'où il repart quelques jours plus tard, déjouant la surveillance des Britanniques, pour rallier Trondheim. Le but de cette sortie, qui était l'attaque des convois arctiques PQ-12 et QP-8, est manqué.

III-La Destruction du Tirpitz:

En dépit de sa formidable puissance, le Tirpitz n'a jamais été réelement engagé au combat. La destruction de la forme-écluse de Saint-Nazaire par les alliés en mars 1942, la Kriegsmarine a jugé préférable de conserver son dernier cuirrassé et de le transférer en Norvège avec les autres grands batiments de surface. Ses sorties contre les convois de l'Arctique se soldent par des échecs. Après la destruction des installations du Spitzberg du 6 au 9 Novembre 1943, le navire ne participe plus à aucune opération d'envergure et se contente du rôle de fleet in being, obligeant la Royal Navy a immobilisé des navires à Scapa Flow pour le surveiller. Cette menace persistante explique l'acharnement des britaniques à mettre hors d'état de nuire celui qu'ils surnomment "le roi solitaire du Nord". Embusqué au fond de l'Altenfjord, le navire est protégé par des champs de mines et des pièces de Flak (DCA) notamment par des canons de 88mm.

Le Tirpitz dans l'Altenfjord (avec l'admiral Hipper, le Prinz Eugen et l'admiral Scheer):
Spoiler:
 


Plan d'attaque "Barracuda":

Spoiler:
 

Le Tipitz se rend alors à l'île de Haakoy, dans le fjord de Tromsö, à 320 kilomètres plus au sud. Pour éviter que le bâtiment ne chavire, même s'il es tcoulé, on aménage un fond plat sous sa quille. Les Allemands, cependant, n'ont pas pensé qu'en ramenant le Tirpitz plus au sud, il se trouvait maintenant à portée des bombardiers lourds de la R.A.F basés en Ecosse. Ces bombardiers, des Lancasters, sont aménagés en conséquence : on leur supprime des blindages et des tourelles de mitrailleuses et on les dote de réservoirs supplémentaires larguables.

Le 29 octobre, 38 Lancasters, en raison de la mauvaise visibilité, ne parviennent pas à mettre un coup au but, mais ils perdent un appareil. A la suite de ce raid, la Luftwaffe installe à Bardufoss une escadrille d'une trentaine de chasseurs qui, pour une raison inconnue, n'intervinrent jamais. Et le dimanche 12 novembre 1944, à 3h, 32 Lancaster du Bomber command de la R.A.F porteurs de leurs bombes de 12000 livres décollent d'Ecosse sous le commandement du wing-commander Tait. En atteignat la côte norvégienne, ils s'engagent au-dessus de la terre, décrivant un large cercle pour approcher du cuirassé, du côté où on les attends le moins. Mais l'alerte a cependant été donnée et l'équipage du Tirpitz gagne ses postes de combat. Sur le rivage, les servants des machines fumigènes se tiennent prêts et, à 32km de là, huit chasseurs allemands décollent de Bardufoss. La matinée est clair et ensoleillée. Tandis que les aviateurs anglais se rapprochent de l'objectif en scrutant anxieusement le ciel à la recherche des chasseurs ennemis, ils n'en voient pas un seul...et soudain, leur proie et là, 14000 pieds plus bas, longue forme noire ancrée près de la côte. Il n'y a même pas d'écran de fumée artificielle ! Les grosses bombes foncent à la verticale vers le cuirassé, la première touche le Tirpitz à bâbord milieu, ouvrant une énorme brèche dans la coque, par où la mer s'engouffre, couchant le bâtiment de 30° sur bâbord. Deux autres bombes s'écrasent encore sur l'avant, tandis que les soutent à munitions arrières sautent dans une immense déflagration...C'est la fin : le Tirpitz chavire presque immédiatement, entraînant dans la mort un millier de marins qui n'ont pas eu le temps de s'échapper ; 85 hommes seulement seront sauvés, grâce à un trou découpé au chalumeau, par une équipe de sauvetage !


La Fin du Tirpitz:


Résumé en videos (anglais):
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3359
Age : 23
Localisation : En compagnie de la femme de Wellan.
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Lun 25 Jan 2010 - 19:02

Super article Marcus , j'ai appris plein de truc sur le Tirpitz , je savais juste que c'étais un sistership du Bis et qu'il finissais sous le feu de la RAF , mais bravo , surtout que sa a pas du étre facile de trouver des info dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Lun 25 Jan 2010 - 19:38

Bon résumé et merci pour la vidéo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Lun 25 Jan 2010 - 22:05

Bon, allez, maintenant faites-moi le Yamato, le missouri et le richelieu.
Revenir en haut Aller en bas
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Mar 26 Jan 2010 - 10:20

Je m'occupe de la marine francaise, ce sera pour dans quelques jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Jeu 28 Jan 2010 - 17:39

Bon je me charge du Yamato.
Revenir en haut Aller en bas
Luis Daoiz
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3359
Age : 23
Localisation : En compagnie de la femme de Wellan.
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Jeu 28 Jan 2010 - 17:43

Super , je serais content de te lire clems ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Jeu 28 Jan 2010 - 18:20

Luis Daoiz a écrit:
Super , je serais content de te lire clems ^^

Parce que moi on n'esupas content de me lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3359
Age : 23
Localisation : En compagnie de la femme de Wellan.
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Jeu 28 Jan 2010 - 18:22

Bien sur que si tibere ^^
c'étais un super article :oK:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Jeu 28 Jan 2010 - 18:43

Luis Daoiz a écrit:
Bien sur que si tibere ^^
c'étais un super article :oK:

Merci king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sid Marcus
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3452
Age : 24
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Jeu 28 Jan 2010 - 19:23

Je finis mon article sur le Tirpitz Dimanche, je m'excuse du retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Jeu 28 Jan 2010 - 19:58

Il est déja bien étoffé qu'est ce que tu compte mettre d'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sid Marcus
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3452
Age : 24
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Jeu 28 Jan 2010 - 20:12

Operation Barracuda

La mission vers la fin de la guerre pour le détruire

L'attaque qui a réussi pour 6 mois à immobiliser le Tirpitz avec les sous marins, je n'ai mis que l'image.

Sinon, je voudrais ausis parler de l'attaque peu glorieuse du Spiltzberg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomadobro
Edile
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 22
Localisation : Karak Azul
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   Mer 5 Mai 2010 - 10:51

Il est énorme se bateau ( dans les 2 sens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Navires de la Kriegsmarine: Tirpitz [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération Longship - Opération Stormy Mushrooms
» Mais où est passé la Kriegsmarine?
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)
» Modifier un cours d'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grande Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit