AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSiteBoutique

Partagez | 
 

 Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 12:58



Nous sommes des nomades, mais plus pour longtemps

Nous vivons le long du fleuve Amou-Daria et dans les prairies de Karakoum, mais plus pour longtemps

Nos voisins sont peu nombreux. Au Nord-Ouest les Sarmates errants, parents des Scythes. Leurs yeux sont tournés vers le sud et l'ouest mais ils pourraient aussi décider de conquérir des terres à l'est. Nous nous sommes souvent affrontés pour les droits de pâturages et ils n'ont pas oubliés que nous les avons chassés de l'Amou-Daria. Vers le sud et l'est, l'empire Séleucide s'étend le long de notre frontière. Nos jeunes guerriers ont fait de nombreuses incursions dans les terres du sud et ont ramené beaucoup de butins. Même nos frères Dahae guettent le moindre signe de faiblesse de notre part, toujours prêt à bondir. Nous allons les conduire à la victoire, mais leur faire confiance ? Jamais !

Si nous souhaitons attaquer l'empire séleucide, il faudra attendre le bon moment. Si nous attaquons alors qu'ils n'ont que peu d'ennemis, ils enverront leurs grandes phalanges sur nos terres



S'ils sont en guerre sur plusieurs front, ils pourraient ne pas avoir de soldats à envoyer vers nous et nous pourrons leur prendre plus de terre. Si l'empire Séleucide est grand, les yeux de ses dirigeants ne peuvent tout voir. Leurs sujets ne se tiennent pas à leur serment de fidélité et c'est là notre chance. Des révoltes éclateront dans les Satrapies les plus éloignées dont certaines proche de chez nous ce que nous pourrions exploiter à notre avantage

Des rumeurs venus de l'Est, qui pourraient nous être utiles, sont parvenus jusqu'à nos oreilles : le satrape grec de la Bactriane convoite la royauté pour lui-même. Et il a suffisamment de soldats pour briser ses liens avec Séleucie. Si ces deux "Successeurs" venaient à se battre, nous pourrions en profiter. Leurs armées s'épuiseront et certaines de leurs provinces seront moins défendues.

Le chef des Pahlavas, dispose de différentes troupes. Les clans fournissent des archers montés compétents et de l'infanterie conscripte, tandis que la noblesse de notre peuple fournira des cataphractes lourdement protégés. Au combat, nos archers à cheval ferrons pleuvoir une pluie de flèches sur l'ennemi, guettant le moindre point faible que les cataphractes pourraient exploiter par une charge


Notre avenir est au sud dans les terres fertiles de la Perse. Il y a des décennies Iskander(Alexandre) venait de l'Ouest et écrasait l'énorme armée des Perses en deux grandes batailles détruisant un empire autrefois tout puissant. Les gens du sud pourraient nous regarder avec défiance, leurs anciens rois nous appelaient Dahae ou voleurs mais nous avons plus en commun avec eux qu'eux avec les Grecs. Si l'empire Séleucide s'effondre, ils pourraient être persuadés d'accepter un roi Pahlava qui apporterait l'ordre, restaurerait les temples de leur pères et mettrait de nouveau à l'honneur l'enseignement du prophète Zoroastre.



En effet le culte d'Ahura Mazda pourrait bénéficier d'un roi Pahlava ou peut-être d'un Shahanshah(Roi des Rois) Pahlava ? Sans armées les Perses ne s'y opposeront pas. Peut-être aurons-nous un nouveau Kurush(Cyrus), un Iskander Pahlava...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 13:00

Donc un nouvel AAR sur Rome Total War avec Europa Barbarorum cette fois-ci avec les Parthes.

Objectifs ? détruire l'empire Séleucide et étendre la domination parthe du Bosphore aux plaines de l'Indus.

Moyens ? les Parthes commencent comme un peuple nomade semblables aux Sarmates et Saka : en début de partie surtout des archers montés, les gardes du corps des généraux faisant office de cavalerie lourde(ils sont équipés d'arc mais aussi du contus, une lance, ils sont lourdement armés mais aussi protégés par une armure lourde et excellent dans les charges) .





Une fois que l'économie sera devenue un peu plus florissante, il sera possible de recruter de pures cataphractes. Pour les gouvernements, on a le choix entre le nomadisme(plutôt des archers montés légers et de l'infanterie légére et un choix de structure assez réduite) et le pastoralisme(des unités montées plus lourdes et un peu plus de structures)




Mais surtout, les Parthes se distinguent des Sarmates et Saka par la possibilité, dans les villes fortement influencée par l'empire des Achéménides(bref l'Iran et la Mésopotamie), de mettre en place un gouvernement réformé qui correspond a la sédentarisation des Parthes et permet de bâtir des structures avancées comme des routes pavées, des bâtiments pour l'hygiène et l'ordre public, des murailles en pierre, etc. mais surtout des casernes qui donnent accès en plus de la cavalerie parthe(y compris les cataphractes d'élite) a de nombreuses unités locales(archers lourds perses, piquiers lourds de Babylone, hoplites perses, infanterie partho-hellénique, etc.)


Dernière édition par frg_2007 le Lun 19 Avr 2010 - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 13:01



Voici donc la situation en 272 avant JC : les Parthes contrôlent deux villes. Ils disposent de deux armées déployées aux frontières avec l'empire Séleucide(notre allié, les tribus de la confédération Dahae dont font alors partis les Parthes étant soumises au souverains séleucides).

Le premier problème est comme souvent dans ce mod un déficit en début de jeu qui est ici de 1606 par tour



Des mesures sont rapidement prises : pour la plus grandes joies des habitants, les impôts sont mis au niveau le plus élevé

Les quelques unités d'archers à pieds sont dissoutes(elles ne feraient que retarder l'armée et pourrait priver les généraux de leur bonus liés au commandement d'une armée de cavalier), ainsi qu'une unité de cavalerie de lanceurs de javelots



Ces mesures suffisent à redresser le trésor qui dégage un bénéfice, oh combien immense, de 48...

Afin de dégager un peu plus de bénéfice avant de se lancer à l'assaut du titanesque empire séleucide, le roi parthe décide de rassembler toute son armée ainsi que nombre de ses généraux, et de marcher vers le territoire situé juste au nord

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 13:02

A l'automne 272, l'armée Parthe est rassemblée. Elle se compose du roi des Parthes et d'un jeune membre de la famille royale, de 5 unités d'archers montés parthes et de 2 unités d'archers montés aorsi


Au printemps 271, alors que l'armée vient de franchir le Syr-Daria, surgit une armée rebelle composée de 6 unités d'archers montés





L'ennemi tente d'attaquer le flanc de l'armée Parthe avec ses archers nobles mais il tombe sur les lances des redoutés gardes du corps parthes



Voyant leur commandant mourir, les cavaliers ayant participés a cette attaque choisissent de prendre la fuite, comprenant que ce n'est pas avec leur ridicule armement qu'ils vont venir a bout de la redoutable cavalerie lourde parthe. Voyant l'ennemi fuir, les gardes parthes rangent leur lance et ressortent leur arcs semant encore la terreur chez les fuyards




Pendant ce temps, les archers montés de l'armée parthe qui massacre l'ennemi en profitant de la protection que leur offre la tactique du cercle cantabrique qui leur permet de tirer sans présenter de cible facile à l'ennemi



Au final les pertes de l'armée parthe sont ridicules



C'est dans l'allégresse la plus totale que l'armée arrive enfin devant Gava-Mazsakata mais le roi connaissant parfaitement les faiblesses de l'armée Parthe en terrain construit décide de camper aux portes de la ville espérant que ceux-ci sûr de leur supériorité numérique d'attaquer



Tout se déroule comme prévu : les troupes de la ville décide d'attaquer l'armée Parthe et donc de sortir de leur ville

Le roi des Parthes choisit de déplacer ses cavaliers sur un relief situé au sud-est afin d'avoir un avantage de hauteur



Tandis que les flèches volent dans tout les sens, le roi Parthe secondé par son petit-fils décide de mener des charges contre les piquiers légers ennemis



Le roi apprenant que les plus dangereux des archers montés ennemis tentent comme dans la bataille précédente de se faufiler sur le flanc, décide d'envoyer son second avec mission de les arrêter.



Celui-ci réussit a engager l'ennemi au corps a corps et inflige de lourdes pertes aux nobles Alains mais le roi inquiet de l'infériorité numérique des gardes de son second décide finalement de le rejoindre



Pendant ce temps, les archers montés ayant pour la plupart épuisés leur flèches, ils décident de charger les archers a pieds ennemis en profitant de leur très large supériorité numérique



Les gardes ayant mis en déroute le flanc gauche de l'ennemi et le reste des troupes rebelles ayant été décimés par les flèches parthes, le roi décide qu'il est temps d'entrer dans la ville et d'en prendre possession en hissant ses couleurs sur la place centrale



La défense de la place constituée d'une poignée de survivant ne peut retenir bien longtemps les cavaliers parthes



La victoire est écrasante : face a un ennemi disposant d'une large supériorité numérique, l'armée parthe n'a perdu qu'une soixantaine de cavaliers tout en infligeant plus de 700 pertes à l'ennemi



La pacification du nouveau territoire commence par l'occupation militaire mais voyant que la résistance est faible(les survivants connaissant parfaitement la loi des steppes qui est que les vaincus sont intégrés a la tribu des vainqueurs) le roi décide de ne rester qu'avec une poignée d'homme. Il renvoi le gros de l'armée vers ses territoires du sud afin de protéger ceux-ci qui sont extrêmement vulnérable. Le roi ne souhaite pas permettre a son "suzerain" de Séleucie d'imposer encore plus la tutelle hellénique sur les Parthes en laissant ses frontières dégarnies



Au printemps 270, les Parthes fêtent le passage à l'âge adulte du second petit-fils de leur roi et fils de celui qui est pressentie pour succéder au roi, Arsace.



A l'inverse du reste de sa famille qui rêve de diriger de grandes cités peuplées, le jeune adulte est réputé pour ne pas être très intelligent mais charismatique et vigoureux est un pur produit des steppes ne supportant pas le milieux urbains mais passant le plus clair de son temps à cheval. Bref son avenir est dans les armées, bien qu'il ne soit pas réputé pour être un bon tacticien, et non a gouverné des villes

A l'hiver 270-269, la migration de Parthes vers la nouvelle conquête du nord, est achevée

Ainsi les vaincus et vainqueurs vont se mélanger selon la grande tradition des steppes

Au printemps 269, un message important arrive a Khiva auprès d'Arsace qui gouverne le sud en l'absence de son père : les agents Parthes infiltrés dans les territoires séleucide à la frontière sud signale que le gouverneur de Asaak s'est rebellé contre l'autorité de Séleucie et a chasser avec ses partisans la garnison. Arsace n'hésite pas : l'autorité qu'il posséde parmit les Parthes est suffisante pour qu'il puisse légitimement ordonner a l'armée de marcher vers la cité. Officiellement, il présentera ça auprès des représentants Séleucides comme une "aide pour rétablir l'ordre". Avec un peu de chance si l'armée réussit à s'emparer de la ville, le roi Séleucide sachant parfaitement le peu d'autorité qu'il a dans la région acceptera de fait que la cités soit gouvernée par son "vassal"



Hélas alors que l'armée approche de la frontière, il apparaît que Séleucie avait des troupes déjà dans la région qui sont en forces suffisantes pour reprendre la ville rebelle



Le roi Parthe désormais averti de la situation et ayant approuvé les actions de son fils hésite : il est peut-être temps de frapper, tout les rapports d'espions indiquent que la garnison chargée de pacifier Asaak représente une part importante des troupes séleucides dans la région et est constituée principalement d'infanterie légére que les flèches parthes vaincraient facilement. De plus les autres villes de cette zone, Zadrakata et Hekatompylos, sont très pauvrement défendue. Hors la chute d'Hekatomylos serait extrêmement grave pour l'empire séleucide qui perdrait sa principale route vers ses territoires orientaux déjà menacé par les Saka


Au même moment, l'armée séleucide a requis l'aide de l'armée parthe pour chasser une bande rebelle. Du coup l'armée parthe se retrouve collée a une petite armée séleucide commandée par un membre de la famille de Seleucos

La décision est prise : l'armée Parthe doit attaquer et détruire la petite armée séleucide puis marcher sur Asaak

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 13:04

L'armée attaque donc le contingent séleucide. Le général commandant celui-ci effaré par cette trahison du vassal parthe n'en décide pas moins de se battre
Cependant son armée composée de piquiers légers ne peut rien faire sinon périr sous le coup des flèches parthes. Une fois la troupe Séleucide bien affaiblie, les officiers parthes et leurs suites rangent leurs arcs et chargent au contus les compagnons du général séleucide. Ce dernier ne résiste pas à la charge et fait partie des premières victimes



Une victoire totale pour les Parthes qui ne déplorent aucune pertes



Le tour suivant, l'armée assiège Asaak



Au printemps 267 les Parthes pleurent la mort de leur roi Phrapates. Son fils aîné Arsace est confirmé par les clans comme étant le nouveau roi des Parthes et est couronné comme le veut la tradition par un membre de la prestigieuse maison de Suren

Finalement des renforts séleucides arrivent en vue de Asaak et les assiégé décident donc de tenter une sortie



C'est une mauvaise idée les troupes séleucides n'ayant aucune armure capable de résister aux flèches parthes en dehors de celles du détachement des Sômatophylaques protégeant le gouverneur

Les Parthes attaquent en premier les renforts qui ne peuvent résister à la charge des lourds cavaliers Parthes

Une fois l'ennemi brisé, les cavaliers légers parthes entrent dans la bataille massacrant à la dague les fuyards



Une fois les renforts anéantis, les Parthes se remettent en formation de bataille face a la garnison de la ville qui approche



Alors que les flèches pleuvent sur les fantassins ennemis, les officiers Parthes et leur garde chargent les Sômatophylaques, trop heureux de cette nouvelle occasion qui permet de démontrer la supériorité de la cavalerie de choc parthe

Voyant ses gardes être décimé, le général séleucide choisit de prendre la fuite mais il est abattu par les flèches




En 266, Arsace et son frère Tiridate accompagnés de nouveaux archers montés marchent sur Antiocheia-Margiane


Une petite armée Séleucide qui a tenté de reprendre Asaak est brisée. Les deux phalanges de conscripts présents dans cette armée ne peuvent résister aux charges parthes



Décider a profiter de la faiblesse des défenses séleucides, le gros de l'armée Parthe quitte Asaak a l'hiver 266 et marche sur la cité d'Hekatompylos




La pitoyable garnison ne peut rien faire et c'est dans la joie que les habitants de la ville accueillent les troupes Parthes

Peu de temps après c'est au tour d'Antiocheia-Margiane de tomber. La garnison bien qu'épuisée et voyant qu'aucun renfort n'est a attendre, choisit de faire une sortie. Mais a peine ont-ils franchis les portes que les flèches les criblent



Au même moment, un rapport très inquiétant tombe : les agents Parthes présents près d'Apameia signale qu'une grande armée comprenant 4 phalanges dont une composée de soldats protégés par des linothorax est en train de monter, sans doute vers Hekatompylos. Seleukos II doit avoir décidé de réagir et de remettre à sa place son vassal Parthe

Comme en prélude a la grande bataille qui semble se préparer, une petite armée venue des territoire orientaux de l'empire Séleucide tente de reprendre Hekatompylos. Ils sont criblés de flèches. Le soir encore les Parthes rient autour du feu en repensant au commandant séleucide de cette troupe qui, bien que n'ayant plus personne a commandé a continuer a avancer vers la ville avant de tomber sous les flèches. Les commandants Parthes eux se posent la question de savoir si c'était du courage ou de la stupidité



Peu désireux d'être encerclé dans la ville les officiers décident de quitter la ville après avoir lever une pauvre petite unité de piquiers pour maintenir l'ordre. L'armée Parthe s'avance en direction de l'armée séleucide en espérant que celle-ci choisira de les attaquer. Au même moment une nouvelle armée parthe est formée plus au nord, sa mission est de prendre Zadrakata mais cet objectif est conditionné par l'issue de la bataille qui semble se profiler plus au sud


Hélas la stratégie du général Harasp ne fonctionne pas : l'armée séleucide choisit de prendre la ville

Mais qu'a cela ne tienne, pour provoquer l'ennemi, Harasp décide d'installer son camps aux portes de la ville

Bien entendu les Séleucides ne peuvent résister à la tentation sûr qu'ils sont de leur supériorité. Ils sont tellement sûr d'eux que le capitaine commandant l'armée s'avance en tête avec ses troupes légères, laissant derrière eux les phalanges. Il figure parmi les premiers morts et alors que les phalanges ne font qu'approcher, les troupes légères sont déjà décimées



C'est alors une bataille d'harcelement qui commence : les gardes parthes tournent autour des phalanges chargeant a la moindre faiblesse puis prennant la fuite dès que les phalangistes commencent a se réorganiser


Les gardes parthes payent un lourd tribus mais les dieux accordent la victoire aux Parthes


La nouvelle de cette grande victoire parvient rapidement au général Darman commandant la nouvelle armée plus au nord qui marche aussitôt sur Zadrakata. Un agent Parthe infiltré dans la ville réussit a ouvrir les portes à l'armée qui prend donc possession de la ville




A Hekatompylos, le général Harasp fait de la constitution d'un troupeau de chevaux réservés à la guerre une priorité : en plus de permettre le combler les pertes, cette structure permettra de recruter de la cavalerie moyenne parthe qui permettra à l'armée de se doter d'une force de choc complémentaire aux gardes des généraux qui aurait permit une victoire plus écrasante encore sur les Séleucide lors de la bataille d'Hekatompylos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wissemaster
Censeur


Nombre de messages : 2576
Age : 20
Localisation : Carthage
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 14:26

Enfin la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhalina
Sénateur


Nombre de messages : 5611
Age : 29
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 14:38

oO

Mon dieu, ces barbares de l'est font vraiment mal Smile

________________________________________________
http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#

Aux autistes de l'orthographe, de la syntaxe et de la grammaire, je dirai que cette absence de respect pour ce qui représente la plus basique des communications démontre leur absence de capacité de réflexion, induit par un trouble de l'ego certain et grave....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#
Anthonyuss
Consul


Nombre de messages : 1746
Age : 24
Localisation : Hispanie.
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 16:05

Continue j'adore cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 17:27

La reprise par les Parthes d'Hekatompylos semble avoir provoqué une certaine irritation chez le roi Séleucide qui semble décider à faire de la ville le tombeau de son armée


En 261, une nouvelle tentative a encore lieu


Les Sômatophylaques se lancent contre les archers légers parthe mais ceux-ci plus rapide échappe a leurs poursuivant qui passent alors du statut de chasseur a celui de proie en découvrant les gardes Parthes chargeant en hurlant dans leur dos







L'année suivante c'est Zadrakata que les phalanges Séleucides tentent de reprendre



Une fois sortie de la ville, l'armée parthe se divise en deux ailes



C'est une bataille difficile pour les Parthes : en plus des Pezhetairoi(la phalange standard des Diadoques), l'armée Séleucides comprend de nombreux piquiers juifs qui sont de bons soldats bien plus solide que les piquiers que les Séleucides recrutent en Orient



Les pertes sont lourdes pour l'armée Parthe mais parfaitement acceptable étant donnée que c'était la dernière armée Séleucide dans la région capable de poser un véritable danger.



Les troupes les plus décimées sont envoyée a Hekatompylos pour remplir leur rangs avec de jeunes recrues

Harasp sent que le moment d'avancer est venu de quitter cette posture défensive : la prise d'Apameia devrait permettre d'abaisser la pression exercée sur Zadrakata et Hekatompylos(cette dernière ne disposant toujours pas de palissades) tout en enrichissant le trésor parthe



C'est la plus grande armée parthe jamais vue qui quitte donc Hekatompylos. Sur le chemin, elle tombe sur une petite armée Séleucide.



Les Parthes décochent leurs innombrables flèches sur des hellènes terrorisés




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhalina
Sénateur


Nombre de messages : 5611
Age : 29
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Dim 18 Avr 2010 - 17:48

Faudrait un système de campagne multi , ca promettrait ^^


ps : tu arrives a avoir la console sur EB en batailles? oO C'est le seul mod ou je ne trouve pas comment la remettre ^^

________________________________________________
http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#

Aux autistes de l'orthographe, de la syntaxe et de la grammaire, je dirai que cette absence de respect pour ce qui représente la plus basique des communications démontre leur absence de capacité de réflexion, induit par un trouble de l'ego certain et grave....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Lun 19 Avr 2010 - 9:36

Suite a cette victoire, le siège d'Apameia peut commencer. Hélas une nouvelle armée arrive depuis l'occident. Voyant la taille de cette armée qui comprend un détachement de Kinsmen, la noble cavalerie lourde de la fin du règne des Achéménides. Afin d'éviter de trop grosse perte, le général Harasp choisit de rompre le siége de battre en retraite vers les contrefort des montagnes d'Elbourz. Comme il l'espérait l'armée ennemie le poursuit sur ce terrain plus propice à la défense



L'armée ennemie est totalement anéantie et Harasp peut reprendre le siège d'Apameia



La garnison de la ville aidée par une petite unité hors des murs décide de contre-attaquer





Pendant ce temps le développement des villes avance. Hekatompylos en particulier grâce a son développement voit naître le rêve des rois Parthes : une ville Partho-perse mêlant la civilisation persane au savoir faire militaire des Parthes. L'aristocratie parthe installée dans la ville est totalement conquise par les projets de leur roi, ayants pris goût à la vie dans les grandes cités






De multiples attaques séleucides contre Alexandreia-Ariana sont repoussée sur la frontière orientale du royaume parthe



En 258, la mise en place du gouvernement reformé à Hekatompylos est enfin achevée. Il est désormais possible de construire des bâtiments avancés digne des plus grandes civilisations. L'armée Parthe qui s'entrainait jusqu'alors dans les steppes, disposent désormais en plus de caserne extrêmement bien équipée qui permettent de recruter la cavalerie Parthe mais aussi les archers perses, les piquiers parthe, des frondeurs, tirailleurs, etc.



En 255, Arsace décide de sortir de l'immobilisme : il confie une partie de son armée personnelle a son frère avec pour mission de s'emparer de Prophthasia. Arsace restera a Alexandreia-Ariana jusqu'a la prise de la ville puis ensuite il mettra le cap vers l'Ouest où des renforts le rejoindront pour marcher sur Gabiene, la porte de Persepolis. Le roi des Parthes est bien décidé à prendre personnellement ce symbole dont la chute sera un coup extrêmement dur pour les Séleucides



Après deux batailles aux portes de Prophthasia, la ville se retrouve sans défense







Arsace peut donc quitter sa position pour attaquer, rejoins par des renforts de vétérans venus d'Apameia et d'Hekatompylos, la Gabiene



L'armée défendant la ville est détruite dans les collines entourant celle-ci



Une fois dans la ville, Arsace envois un message au général Harasp commandant les troupes d'Apameia : il doit marcher sur Suse. La chute de l'une des anciennes capitales de l'empire Achéménides, ville dans laquelle fut célébrer le mariage d'Alexandre avec une princesse Achéménide sera dure pour le roi Séleucide.

Histoire d'humilier encore plus les hellènes, il transmet également l'ordre aux troupes de Zadrakata de marcher sur Ectabane. Si l'ancienne résidence d'été des Achéménides a perdue de son importance, elle reste un point stratégique qui permettra de sécuriser encore plus les possessions des Parthes



Les phalanges défendant la ville de Suse sont criblés de flèches puis transpercés par les contus des gardes parthes








Le pillage de la ville rapporte beaucoup d'argent dans le trésor parthe ce qui permet de lancer de nouvelles constructions dans différentes cités. Le général Harasp inspecte la ville et en particulier la voie royale perse. Cette route qui s'étend de Suse à Sardes(au bout de l'Asie mineure) longue de 2600 km est depuis longtemps la grande voie de communication entre les possessions occidentales de l'ancien empire perse et le cœur de celui-ci. Harasp dit à ses hommes "Un jour nous régnerons sur toute les terres que traverse cette immense voie". Et avec Suse, les Parthes sont désormais en position de menacer le coeur du royaume Séleucide : la Mésopotamie






Au même moment, l'armée venue de Zadrakata après quelques escarmouches tombe sur une troupes séleucide comprennant rien de moins que 4 généraux.
La bataille est rude : si les phalanges et autres fantassins sont rapidement mis en déroute, les nombreux Sômatophylaques sont un danger réel de par leur supériorité numérique sur les gardes Parthes qui n'ont d'autres choix pour gagner que de faire combattre au corps a corps les archers montés légers qui essuient de lourdes pertes. Néanmoins c'est une grande victoire : aucun général Parthe tués mais les 4 généraux Séleucides sont tous tués





Les pertes sont tellement importante qu'il est décidé de retourner vers l'Est pour remplir les rangs et recruter de nouvelles troupes avant de prendre Ectabane

En 252, Arsace toujours en Gabiene apprenant la chute de Suse qui met la ville de Gabienne a l'abri de toute attaque venue de l'occident(mais pas de l'orient où en plus de Persepolis, les Séleucides contrôlent toujours deux petites villes au bord du golfe persique) décide prendre un petit détachement et de marcher sur Persepolis qui est virtuellement sans défense(1 unité)






PS: J'ai essayé d'avoir la console pendant la bataille Rhalina, et aucun problème elle s'affiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wissemaster
Censeur


Nombre de messages : 2576
Age : 20
Localisation : Carthage
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Lun 19 Avr 2010 - 14:03

J'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Lun 19 Avr 2010 - 16:30

En 251, l'armée chargée de la prise d'Ectabane arrive enfin en vue de la cité. Les armées séleucides tentent de briser le siège mais sont totalement détruite.



Le général Darman entre dans Ectabane. Au cours des années suivantes les Séleucides lancent de multiples attaquent pour tenter de reprendre Suse et Ectabane mais échoue toujours et peu de soldats Séleucides sortent vivant des monts Zagros

En 250, affamée la petite troupe chargée de défendre Persepolis tente une sortie mais n'a aucune chance avec sa petite quarantaine de phalangistes et les quelques gardes du corps du général



Arsace franchit donc la porte de toutes les Nations et visite l'immense palais symbole de la diversité culturelle de l'empire Achéménides et de sa richesse incommensurable qui reste, malgré les pillages et les incendies ordonnés par Alexandre, en bon état. Le roi Parthe décide de s'installer dans la région pour passer les dernières années de son existence a rendre à la cité sa splendeur passée. Il fait également un petit détour par la première capitale des Perses : Parsagades et se recueille dans le tombeau de Cyrus le Grand, le vainqueur des Mèdes, de Babylone et fondateur de l'empire Perse

Arsace meurt trois ans plus tard et c'est son frère qui lui succède

Celui-ci est bien décidé a détruire les dernières poches Séleucide en Iran. Les troupes stationnées en Gabienne quitte leur garnison et s'enfonce dans le désert où ils sont bientôt rejoins par des troupes venus d'Alexandreia-Ariana. Face au grand nombre de soldats dans la ville de Karmana, les Parthes ne veulent prendre aucun risque


C'est un véritable carnage : la cavalerie parthe s'installe sur une colline et envois leur innombrables flèches sur les fantassins ennemis qui tombent comme des mouches. Les deux généraux Parthe rôdent à l'avant chargeant et anéantissant de nombreuses formations ennemies. C'est rapidement une véritable vague de terreur qui se répand parmi les troupes Séleucides



Le massacre se poursuit en ville où se sont réfugiés les restes de la garnison




Deux ans après l'armée met le cap sur Pura la dernière ville Séleucide a l'est des monts Zagros


Le gros des troupes Séleucides de la région sont hélas pour eux de sortie et tombent sur l'armée Parthe


En 244, après un long siège, la garnison de Pura rend les armes



Le frère d'Arsace s'emploie a la modernisation de son royaume : des mines d'or sont agrandies, des routes pavées sont construites, des égouts, de nouveaux champs, des casernes, etc. Conscient qu'en dehors de la dynastie royale et du clan de Suren, les membres des clans Parthes ne sont pas vraiment des administrateurs, il décide de faire entrer dans la famille des nobles Perses qui bien que n'étant pas particulièrement loyaux font d'excellents administrateurs. Sa politique d'expansion se résume en 1 mot : Orient. Les Séleucides, bien que refusant les régulières offre de paix, n'ont plus mener d'attaques sur Suse ou Ectabane depuis déjà plusieurs années. Le roi préfère donc terminer la conquête de l'Orient : en 243 Alexandropolis est assiégée.


Une fois que cette ville sera tombée, le roi est bien décidé a attaquer d'abord le royaume de la Bactriane puis les Sakas pour ne plus avoir de concurrents en Orient. Une fois cela fait il sera temps de franchir les montagnes de l'Hindou Kouch et de conquérir les plaines de l'Indus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Mar 20 Avr 2010 - 16:51

En 241 Alexandropolis tombe enfin. Le souverain Parthe regardant une carte de son royaume se dit qu'il faudra un jour songé a renommer au moins certaines des innombrables Alexandrie, surtout qu'il compte bien rajoute à celles qu'il contrôle déjà Alexandrie-Eschate(l'Alexandrie Ultime)



Cette même année, une alliance et des accords commerciaux sont conclus avec le Pharaon

Deux ans plus tard une nouvelle alarmante tombe : le royaume de la Bactriane est en train de prendre le dessus sur les tribus Saka.



C'est un bouleversement des équilibres régionaux qui jusqu'à présent servaient les desseins parthe : les "cousins" Sakas et les Indo-Grecs de la Bactriane s'entretuait joyeusement sans qu'aucun ne prenne l'avantage permettant aux Parthes de dégarnir leur frontière pour se concentrer sur la conquête de la Perse. Maintenant rien ne dit que le roi de la Bactriane ne va pas se décider a attaquer les frontières parthe

En réponse, le roi ordonne l'envois vers la frontière avec la Bactriane de l'armée qui a pris Alexandropolis et la levée d'une autre armée dans cette région.

Une autre nouvelle armée est levée en occident : la ville de Phraaspa au nord d'Ecbatane ne dépend ni du royaume d'Arménie, ni des Séleucide et ni des Parthes. Et bien le roi des Parthes entend que cela change et ordonne la levée d'une armée de phalangiste et archers



Les rentrées d'argent permettent le lancement de nouvelles construction : les casernes de la capitale sont agrandies a leur niveaux maximum et permettront si besoin est de faire appel à la cavalerie la plus lourde et la mieux entraînée au monde(mais aussi très couteuse)

L'argent est également investie dans l'agrandissement des mines d'or de la Gabiene

Enfin en 235, le roi donne le signal de l'attaque "préventive" contre la Bactriane : une armée composée de nouvelles recrues et de vétérans remonte les vallées de l'Hindu-Kush pour atteindre Kophen, la porte de l'Inde. Au même moment la principale armée de l'Orient assiège Bactres.


Pourtant en large infériorité numérique la garnison de Bactres choisit de se battre mais n'a aucune chance face aux cavaliers qui disposent en plus de la supériorité numérique, de l'avantage d'un terrain montagneux



L'armée entre donc dans la capitale de la Bactriane. Cette ville est d'importance : déjà pour la religion qui considère que Zoroastre est mort dans cette ville ; elle est également une ville aux symboles plus récents : Alexandre se posant en successeur légitime des Achéménides y pourchassa et fit exécuter les félons ayant trahis et assassiner Darius III, il y épousa une princesse locale et fit juger et exécuter le commandant de la cavalerie lourde macédonienne pour avoir comploter contre sa vie

A Kophen la contre-attaque de la Bactriane est encore plus désastreuse, l'ennemi devant traversé un pont. Dans ces deux villes, les Parthes choisissent de mettre en place un vassal avec une large autonomie



La pacification de Kophen est encore plus facilitée par la présence dans la ville d'une caserne adaptée aux besoins des Parthes et qui permet de recruter rapidement des soldats légers chargé du maintien de l'ordre. L'armée peut donc très rapidement reprendre la route et remonter vers le nord



Pendant l'hiver 234, sur la frontière occidentale les Parthes envoient leur armée sur Phraaspa

L'année suivante, l'armée assiégeant Gava-Haomavarga décide sur la base des rapports des espions placés plus au nord, de lancer l'assaut avant que des renforts arrivent pour les assiégés. Le général recrute donc deux unités de mercenaires, des piquiers/archers pour conduire les béliers







A Marakanda, l'ennemi attaque avec deux armées









Rapidement remplacé par des auxiliaires mené par le roi lui-même venu pacifier Marakanda, l'armée peut marcher sur la dernière ville de la Bactriane : Alexandreia Eschate



La première armée est rapidement détruite : seuls l'infanterie indo-hellénique résiste et requiert une charge des gardes parthes



La 2ème armée fait bien rire les Parthes : le général de la Bactriane envois en première ligne la cavalerie des tirailleurs lesquels sont fauchés en quelques volées de flèches avant d'avoir pu lancer un seul javelot




Et ainsi disparaît le royaume de la Bactriane qui retrouve son statut de satrapie mais sous domination parthe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhalina
Sénateur


Nombre de messages : 5611
Age : 29
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Mar 20 Avr 2010 - 17:03

Baktria c'est les bleus c'est ça? si oui, bien fait, ils ont refusé mon alliance chez moi ^^

En tout cas chapeau pour tous ces screens, gérer tout ça doit prendre du temps ^^ (puis faut y penser pendant le jeu )

________________________________________________
http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#

Aux autistes de l'orthographe, de la syntaxe et de la grammaire, je dirai que cette absence de respect pour ce qui représente la plus basique des communications démontre leur absence de capacité de réflexion, induit par un trouble de l'ego certain et grave....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#
Paedric
Censeur


Nombre de messages : 3600
Age : 24
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Mar 20 Avr 2010 - 17:08

Bravo, joli récit.
Les archers à cheval sont un peu puissant quand même.

________________________________________________
Paedric le Maudit, si vous vous demandez qui je suis, cherchez au Nord!
"Dulce et decorum est pro patria mori."
"Hvárt veist þú, þræll, hvaðan þeir koma, hverir þeir eru, ok hvat þeir kalla sik?"
"Engir góðir menn koma þaðan. Tak þú brandinn ok foer mér þá."

La vérité enfin révélée : C'est ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genocidesvanete.wetpaint.com/
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Mar 20 Avr 2010 - 17:47

Paedric a écrit:
Bravo, joli récit.
Les archers à cheval sont un peu puissant quand même.

Disons que ça va tant qu'il n'y a pas trop de phalanges(je n'ai pas encore vue contre les phalanges d'argent mais il faut déjà énormément de flèches pour vaincre une phalange moyenne, les piquiers lourds helléniques aussi n'y sont pas très sensibles et requièrent des charges) et il faut aussi prendre en compte que beaucoup de mes archers montés sont très expérimentés(2 chevrons d'argent)

Rhalina a écrit:
Baktria c'est les bleus c'est ça? si oui, bien fait, ils ont refusé mon alliance chez moi ^^

Pour l'alliance, en fait on est allié depuis le début(étant tout deux vassaux des Séleucides) et lorsque j'ai attaqué l'empire séleucide, la Bactriane a choisit de rester allié avec moi(comble de l'ironie, je suis également allié aux Saka leur ennemi depuis le début)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Mer 21 Avr 2010 - 10:49

Cette même année, la garnison affamée de Phraaspa dans le Caucase tente une sortie. Surpris alors qu'ils étaient en plein repas, les soldats Parthes doivent organiser en urgence les formations. Le général Darman hurle contre ses archers "non ! par tout les dieux, mettez-vous derrière les phalanges, pas devant, et vous autres les piquiers légers protégez les flancs des phalanges".



Exaspéré par la lenteur d'exécution des ordres et guère habitué, comme tout Dahae, a commander autant de piétailles, le général accompagné par sa garde et son second galope sur l'ennemi pour empêcher celui-ci de profiter du bordel. Heureusement les archers s'organisent assez rapidement



Finalement les flèches des archers perses et des Parthes ont raisons de la résistance ennemie



L'année suivante, TRAHISON, une petite armée Saka s'est enfoncée discrètement dans les steppes d'origine des Parthes et encerclent Khiva.


Le roi est exaspéré : certes il n'a pas de leçons d'honneur à donner aux Saka vu que lui et son frère n'ont pas hésité a briser leurs alliances, d'abord avec les Séleucides puis avec le royaume de la Bactriane, mais il s'attendait a un peu plus de reconnaissance de la part des Saka qui étaient sur le points, lors de l'intervention Parthe, d'être chassé par les armées de la Bactriane qui leur avait déjà pris deux villes

En réponse, le roi toujours présent près de la frontière ordonne a son armée d'attaquer la petite armée Saka qui campe sur les terres Parthes non loin d'Alexandreia-Eschate



L'officier parthe, comprenant que l'ennemi ne compte pas abandonner sa position défensive, ordonne a tout ses cavaliers de chargés l'ennemi. Plusieurs archers montés sont rétifs : "seigneur, seul vous, votre garde et les nobles disposent de lances. Avec quoi allons nous charger ?" ce a quoi le général répond "vous avez bien un couteau ou une dague, non ? c'est suffisant pour tailler en pièces l'ennemi"





Pendant ce temps à Khiva assiégée, l'idée que la ville va tomber fait son chemin. Un messager du roi parvenu a passer les lignes ennemis apporte l'ordre d'abattre tout les chevaux du troupeau royal. Il ne veut pas que si les Sakas s'emparent de la ville, ces derniers puissent profiter du travail des Parthes



Puis quelques mois plus tard un beau matin en se réveillant, les habitants de Khiva découvre que le siège a été abandonné



S'il s'agit d'un geste d'apaisement, il est déjà hélas pour les Saka, trop tard: les troupes Parthes assiègent Chach et s'approchent de Sulek tandis que les éclaireurs et espions explorent la région pour localiser toute les camps Parthes et prévenir les généraux si les Sakas levaient de grandes armées de cavalier


Dernière édition par frg_2007 le Jeu 22 Avr 2010 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhalina
Sénateur


Nombre de messages : 5611
Age : 29
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Mer 21 Avr 2010 - 10:55

Haha! bien fait pour eux ! Par contre, un général qui fait des petites fautes d'orthographe, tu m'étonnes que ses piétailles n'obéissent pas tout de suite, ils corrigent avant Wink

________________________________________________
http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#

Aux autistes de l'orthographe, de la syntaxe et de la grammaire, je dirai que cette absence de respect pour ce qui représente la plus basique des communications démontre leur absence de capacité de réflexion, induit par un trouble de l'ego certain et grave....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Ven 23 Avr 2010 - 15:46

Bon j'ai eu un petit problème : j'utilise un logiciel tiers pour prendre mes screens(fraps) ceux fait par total war se résumant a un écran noir... Et hier j'ai joué en croyant l'avoir activé, ce qui n'était pas le cas :pleure: Du coup il manque des moments important : la grande bataille du pont sur le Tigre, la prise de Babylone(et l'évènement comme quoi le roi des Parthes prend le titre de Shahanshah, roi des rois) et la prise de Seleukeia

Et voici maintenant la bataille pour le contrôle d'Arbela

Tandis que la cavalerie lourde du général parthe affronte les gardes du corps du commandant séleucide, l'infanterie parthe encercle la phalange ennemie. Il convient d'en finir rapidement avec cette petite armée car une deuxième arrive de l'autre direction



Heureusement, celle-ci ne se montre guère pressée et progresse en phalange



Ces phalanges ne tiennent pas longtemps au corps à corps face aux vétérans de l'infanterie parthe, le moral sans doute déjà bien ébranlé par les nombreuses flèches enflammées reçue





Pendant ce temps en Inde, le général Gayomart remonte le cours de l'Indus



En 208, les armées ayant conquises Babylone et Seleukeia déjà en partie pacifiée, marchent sur les deux prochains objectifs : Edessa et Palmyra

La contre-attaque de la garnison de Palmyre déplaît fortement aux officiers Parthes qui découvrent avec fureur que leurs ennemis sont des mercenaires parthes !



Ils sont massacrés jusqu'au derniers


Après moultes discussions avec la noblesse de Palmyre, les Parthes décident de faire de la ville un protectorat et nomment à sa tête un gouverneur issu de l'aristocratie locale. De plus ils reçoivent la garantie que les généraux Parthes éviterons de séjourner dans la ville afin d'éviter d'éventuels troubles à l'ordre public

Cette même année, l'armée parthe atteint une taille jamais vue : avec ses 5 armées dont trois de vétérans sur le front occidental et une autre armée en Inde, l'armée Parthe n'est peut-être pas la plus nombreuse numériquement mais la hausse du nombre de cataphractes désormais présent dans la plus part des armées suffit a compenser par leur puissance de choc. Et qu'importe la qualité de notre infanterie lorsque celle-ci sert a fixer l'ennemi et ainsi faciliter les charges meurtrières ?

En fin d'année a lieu enfin la bataille d'Edessa



Si la première armée est rapidement anéantie, le général a hélas commis l'erreur de ne pas rationner les flèches de ses archers. Résultat lorsque la seconde armée ennemie arrive, les archers n'ont pour la plupart plus beaucoup de flèches et se concentrent donc sur l'infanterie légère ennemie



Les cataphractes vont avoir du travail. En premier lieu, comme d'habitude les parthes repèrent et chargent le général ennemi et ses somatophylaques qui sont massacrés



Puis alors que les phalanges ennemies tentent d'attraper(en position de phalange) les archers montés parthes, la cavalerie lourde parthe fracasse joyeusement à coup de masse d'arme les crânes des soldats ennemis restés en arrière


Puis c'est enfin au tour de la phalange qui est brisée en une charge





Quelques mois plus tard c'est une nouvelle armée Parthe tout juste sortie des casernes du plateau iranien, qui met Karkathiokerta en état de siège. L'infanterie y domine largement mais sert principalement d'enclume pour les deux bataillons de cataphractes d'élites. La ville ne semble pas très bien défendue avec seulement des unités qui doivent être des rescapés des combats contre l'Arménie



Mais le combat est rapidement lancé par les Séleucides
On assiste a de beaux moment de stupidité comme la cavalerie séleucides chargeant une phalange par devant



Les phalangiste ennemis ne sachant pas où donner de la tête







Alors que la ville tombe au mains des parthes, les troupes indiennes se décident a attaquer l'armée du général Gayomart



Une première armée est rapidement mise en déroute par le mur des Sarisses. Mais le plus dangereux reste à venir avec les éléphants



L'infanterie indiennes se précipite en premier sur les sarisses mais le général parthe a été très clair avec ses soldats : interdiction formel de lancer un javelot sans son autorisation expresse.
Enfin le premier groupes d'éléphant avance en direction de la phalange. Dès qu'ils sont a portée, l'ordre tombe "Tirez ! "
C'est alors une volée de quelques 240 javelots lourds qui sont lancés


Deux éléphants sont fauchés



Puis c'est au tour du deuxième groupe d'éléphant d'avancer


Une fois les éléphants en déroute, l'infanterie parthe se déploie sur les flancs et charge l'ennemi qui s'enfuit rapidement



La ville tombe 2 ans plus tard et un gouvernement allié est mis en place



Cette même année, l'armée parthe ayant pris Palmyre et l'ayant défendue pendant plusieurs année, est relevée et renvoyée dans la Mésopotamie(sauf les cataphractes d'élite qui sont renvoyé a Suse) pour faire le plein de recrue en vue de la prochaine offensive



En 204, le roi annonce une réforme des critères de sélection des gardes des officiers de haut-rang : alors qu'auparavant la maîtrise de l'arc était autant requis que la maîtrise du contus, il est maintenant précisé que les gardes ne seront plus doté que du contus et qu'ils doivent donc se concentrer sur la maîtrise de la charge. Les gardes se voient également doté d'armure de bien meilleur qualité



En 204, Gayomart arrive enfin au bout de la vallée de l'Indus. Il est très étonné d'apprendre que la grande cité de la région est extrêmement peu défendue. Les éclaireurs pensent qu'il est possible qu'autrefois une armée du royaume de la Bactriane ait assiégée la ville et causée de grandes pertes chez les défenseurs




Ainsi s'achève la conquête de l'Indus. La ville se voit dotée d'un gouvernement allié et rapidement Gayomart peut prendre la route qui le ramènera en Iran


La bataille d'Antiocheia est un grand moment : la prise de la ville serait un grand accomplissement avec un accès sur une nouvelle mer et cette bataille voit pour la première fois être utilisé les gardes issus de la récente réforme. Leur puissance de choc tue sur le coup le général séleucide



Les Argyraspides eux-mêmes ne tiennent pas longtemps





Cependant cette bataille met encore en exergue le besoin d'infanterie pour fixer l'ennemie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Sam 24 Avr 2010 - 12:48

En 203, les Séleucides tentent une contre-attaque contre l'armée de cavaliers qui encerclent Damaskos. Le corps des cataphractaires subit des pertes mais réussit au final a briser l'ennemi qui est ensuite massacré par le reste des cavaliers plus légers



Peu après, une armée séleucide tente de reprendre Antioche, bien conscient de l'importance de la ville. Mais le capitaine ennemi, sans doute terrifié par la majesté de l'armée parthe, panique et choisit le repli alors que les Parthes venait juste de terminer de se mettre en ordre de bataille



Puis une attaque est lancée sur Damaskos. Là l'ennemi ne se replie pas et choisit même la position la plus désaventageuse qui soit en se mettant dans une vallée et en laissant les hauteurs aux Parthes



Les phalanges de conscripts déjà décimées par les flèches ne résistent pas à la charge des cataphractes dans leur dos. Et finalement le capitaine ennemi est tuer alors qu'il tentait de prendre la fuite avec ses quelques hommes restants



Deux ans plus tard, les Séleucides qui affrontent partout les Parthes tentent de détruire l'armée Parthe qui encercle Armavir, l'ancienne capitale de l'Arménie



L'armée ne comptant pas un corps de cataphracte dédié, ce sont les gardes des officiers qui doivent faire le gros du travail. Les Argyraspides sont finalement mis en déroute par une terrible charge





En 200, deux nouvelles armées sortent d'Iran et de Mesopotamie, elles sont composées selon la nouvelle doctrine parthe: phalanges, archers à pieds de Medie ou de Perse, piquiers de Babylone ou hoplite perse, infanterie partho-hellénique et surtout deux corps de cataphractes + 2 officiers


Leur mission est de sécuriser Antioche en prennant au sud Sidon et au nord-ouest Tarsos.

En 199, éclate une révolte dans la ville nouvellement conquise de Bostra. Les Parthes acceptent donc de hâter la mise en place d'un gouverneur local issu des autochtones et disposant d'une large autonomie. De toute façon c'est la politique dans tout les territoires à l'ouest d'Edessa, Karkathiokerta et Armavir qui n'ont pas connu une influence Achéménides suffisante pour permettre la mise en place d'un gouvernement réformé parthe

Sidon est prise sans siège grâce a une bataille au sud de la ville



Une fois la petite armée qui a servit à attirer la garnison hors de la ville, détruite, les Parthes



Une fois les phalangiste ennemi se voyant flanquer par les hoplites perses et l'infanterie partho-hellènique et voyant leur général(qui a causé quelques pertes à l'infanterie) mourir sous les coups ennemis, le signal de la débandade généralisée est rapidement donnée







Pendant ce temps la seconde armée marche sur Tarsos est attaquée par une armée ennemie en superiorité numérique.


Dans un premier temps les officiers parthes sont confiant : il faut que l'ennemi traverse un pont pour pouvoir les atteindre. Mais alors qu'il est l'attaquant, le Séleucide ne montre aucun signe de volonté de traverser la rivière.


Une fois que les archers ont massacré l'infanterie légére qui était suffisament proche, de dépit le général Parthe donne l'ordre a deux phalanges d'avancées sur le pont. Elles traversent et arrivent a se positionner sans que l'ennemi ne réagisse. Voyant cela le général ordonne ensuite aux deux autres phalanges et aux piquiers lourds de Babylone d'avancer et de se positionner sur les flancs des troupes ayant déjà traversée

A ce moment là l'ennemi réagit : une première phalange ennemie s'avance et engage le combat avec les phalangiste parthe mais est rapidement flanquée par des piquiers de Babylone tandis que les deux autres phalanges avancent se mettent un peu plus en avant afin de protéger les piquiers. Cette fois le signal est donné et c'est l'ensemble de l'armée ennemie qui avance tandis que l'infanterie partho-hellénique travers le pont



L'avance de nos deux phalanges de flanc permet d'éviter un encerclement total le long de la rive et laisse assez de place pour permettre à la cavalerie lourde parthe de traverser(non sans perte) et de se positionner derrière les lignes ennemies



A partir de ce moment là le vent change de direction : les nobles cataphractes et les officiers ménent des charges meutrières sur un ennemi fixer qui ne peut réagir convenablement

L'infanterie parthe reprend alors espoir malgré ses pertes qui commençaient a devenir inquiétante


Au bout de quelques minutes la terreur se répand parmi les Séleucides qui commencent a fuir le champs de bataille



Au final c'est une grande victoire pour l'armée parthe qui écrase totalement l'armée séleucide mais non sans des pertes, en particulier dans la phalange qui tenait le flanc droit et qui a été quasiment anéantie

Devant la présence de troupes encore très nombreuses dans la ville de Tarsos, le général parthe choisit cependant de faire demi-tour, de retourner protéger Antioche et d'en relever la garnison épuisée qui doit aller faire le plein de recrue a Edessa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frg_2007
Esclave


Nombre de messages : 22
Age : 32
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Sam 1 Mai 2010 - 12:42

Bon me revoilà(je me suis un peu interrompu lorsque je me suis rendu compte que j'en avais tellement hâte d'en finir que je faisais des batailles en automatique Razz )

Conséquence logique des défaites séleucides sur la riviére, Mazaka se retrouve en état de siège.








Suite a cette victoire, les armées du sud marchent sur Tarsos dont les armées choisissent de se battre



Décidé a en finir rapidement avec la 1er armée, les Parthe optent pour la destruction par encerclement : une fois l'ennemi bien avancé les piquiers de Babylone et l'infanterie parthe se lancent l'assaut sur le pont pour couper la retraite de l'armée séleucide



Le moral brisé les Séleucides n'ont d'autres choix que de se battre a mort ou de tenter de s'échapper en suivant le fleuve mais la route étant barrée par les cataphractes, peu s'en sortent

La 2ème armée séleucide commence a traverser en rang bien serré le pont mais s'expose aux tirs de centaines d'archers lourds perses, les meilleurs au monde derrière les archers de Crète, mais surtout des encore plus nombreux archers monté de la 2ème armée parthe





Tarsos tombe donc. Plus au nord, après la victoire d'Amazaka, une armée de cavaliers parthe affronte les Séleucides sur la route d'Amaseia, l'ancienne capitale du royaume du Pont





Une autre victoire de cette armée aux porte d'Amaseia livre la ville aux Parthes



Au sud, profitant de la victoire de Tarsos, la 2ème armée parthe a galopé a toute vitesse vers Side. Une fois arrivé, le recrutement d'une unité de mercenaire a permit de faire tomber la ville sous-défendue



La même année, Trapezous, la cité du Caucase au bord du Pont Euxin choisit de se battre contre les Parthe. Il faut dire que la ville comprend une unité d'argyraspides



Le général séleucide est rapidement battu, ayant choisit comme beaucoup de ses collègues d'attendre tranquillement la charge des parthe sur ses gardes



Les argyraspides font une fois de plus preuve de leur valeur en résistant a pas moins de trois charges de cataphractes dans le dos



Mais finissent eux aussi par céder



Pendant l'hiver, les Parthe lancent l'attaque contre Ipsos



La ville de Nikaia près du détroit du Bosphore tombe aussi. En 190, c'est toute l'Asie mineure en dehors de Pergame et de l'île de Lesbos qui sont au mains des Parthe tandis qu'en Arabie, l'armée a réussit malgré les difficulté a tenir les habitants et les distances, a avancer et a prendre Homna





Cette même année, les Parthes doivent affronter la trahisons de l'Egypte qui envoi ses éléphants contre Jérusalem. Heureusement qu'une armée avait été laissée dans le secteur



Les flèches n'ont que peu d'effet sur les monstres et finalement une unité de cataphracte est désignée volontaire pour charger ces terrifiants animaux. Les parthes en viennent a bout mais au prix de pertes nénamoins : en quelques secondes les défenses et pattes des éléphants ont tués une dizaine de cataphracte de la noblesse parthe





Une trahison n'arrivant jamais seule, les ridicules arméniens(dont on se demande bien comment ils ont pu soumettre les Sarmates a l'état de protectorat) attaque Armavir ce qui est d'une rare stupidité, les Parthes disposant de plusieurs armées pas bien loin

Ainsi l'armée ayant pris Trapezous remonte rapidement vers le nord tandis que de nouvelles troupes arrivent du cœur de l'empire situé juste au sud-est du Caucase

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois   Aujourd'hui à 18:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Arsacides: de nomades a Roi des Rois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rois des tombes avec bretos et ogre contre des elfes noires
» [WhB][3000][am] Rois des Tombes vs Comtes Vampires
» [1503 pts] Rois des Tombes contre Nains.
» ROIS DES TOMBES
» Liens pour figurines rois des tombes (autres que GW)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L’apogée avec Rome : Total War :: Gravures et Tableaux-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit