AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSiteBoutique

Partagez | 
 

 Les As

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 6:21

Depuis la première guerre mondiale, le terme "as" désigne un pilote qui a abattu plus de 5 avions ennemis. En sachant que seules les victoires confirmées et homologuées comptent, que certaines armées comptaient différemment : les allemands ne donnaient les victoires à plusieurs qu'à un seul des chasseurs impliqués, les Français à tous, les américains et les britanniques divisaient la victoire (1/3 de victoire lorsque il y a 3 chasseurs impliqués par exemple) au cours de la seconde guerre mondiale. bien que le mode de comptage britannique soit assez alétoire (dans certains cas, on ne comptait que le chasseur ayant été le plus près de la cible). Durant la première guerre mondiale, chaque tireur recevait un point lors d'une victoire multiple.


La première guerre mondiale


L'as des as de la première guerre mondiale fut Manfred Von richtofen avec 80 victoires à mettre à son crédit, avant sa mort en 1918. Son maître Oswald Boelcke en était, lui à 40 victoires mais est mort très tôt dans une collision. Le premier as, lui, fut le français Pégoud avec 6 victoires avant d'être lui aussi abattu. Durant longtemps, les combats d'aviation impliquaient des combats individuels, avec chaque pilote ayant "son homme". Loin d'être un modèle de joute chevaleresque, ce type de combat impliquait que chaque pilote devait essayer de surprendre l'ennemi par derrière, afin de se donner toutes les chances de viser juste sans représaille. De toute façon, l'absence de radio durant la première guerre mondiale limitait les possibilités tactiques. Les pilotes tiraient eux mêmes avec des mitrailleuses installés juste devant la "cabine". Le taux de perte était excessivement élevé : 50 % du personnel naviguant mourut au cours de la première guerre mondiale. D'abord dans la Jasta 2 de Boelcke, il devint ensuite commandant de la Jasta 11.

L'as des as français, René Fonck (75 victoires), lui, se passait souvent de manoeuvres compliquées pour surgir dans le dos de l'ennemi. Son habileté au tir (avec une carabine, il touchait un piece de 2 francs à 20 m en mouvement) lui permettait de viser sans fioriture le pilote ennemi : il surprenait l'adversaire d'un coup net, et en quelques balles abattait le pilote (alors que la plupart des pilotes abattaient leur avion au cours d'une longue chasse, et en tirant massivement sur l'avion). Il eut la particularité de survivre après la guerre (sans jamais avoir été touché), ce qui nuit à sa réputation (il a soutenu le régime de Vichy) déjà peu flatteuse par rapport au second français Guynemer (53 victoires), personnega flamboyant contrastant avec la froideur et le professionnalisme de Fonck.

Voici donc les As des différentes armées de l'air ( * = tué):

Allemagne :
Manfred Von richtofen* : 80 victoires
Ernst Udet : 62 victoires
Eric Loewenhardt* : 54 victoires

France:
René Fonck : 75 victoires
Georges Guynemer* : 54 victoires
Carles Nungesser : 43 victoires

RAF:
Edward Mannock*: 73 victoires
Avery Bishop : 72 victoires
Raymond Collishaw : 60 victoires

A partir de 1917, les pertes sont très lourdes : les avions, de plus en plus nombreux, manoeuvrent en des formations de plus en plus complexes, tandis que au sol, les mitrailleurs apprennent à abattre ces gêneurs. Georges Guynemer meurt cette année-là, abattue près de poelkapelle par un pilote allemand. Von Richtofen subira le même sort en 1918. Richtofen, le plus grand as de la guerre en nombre de victoire, n'était pourtant pas un pilote exceptionnel et encore moins spectaculaire. Il prenait bien moins de risques que son frère Lothar (40 victoires) par exemple, usant des tactiques mises en place par Boelcke. Peu agressif, il essayait de surprendre l'ennemi à distance, et si possible sans être vu, ce qui contrastait avec l'attitude de son frère (qui a abattu 33 avions en 3 mois : il aurait pu largement être l'as des as si il n'avait pas passé tant de temps à l'hopital) qui pouvait charger systématiquement contre ses ennemis.

Il est à noter que le vrai score de beaucoup d'as (dont richtofen et fonck) pourrait être très supérieur au score officiel.

Un mot également sur Oswald Boecke qui élabora la tactique de l'armée de l'air allemande. Certains de ses enseignements ont toujours cours de nos jours. Remarquable pilote, il fut le premier chef de la Jasta II qu'il créa. Il avait alors atteint le score de 40 victoires. Curieusement, il mourut en ne respectant pas un des propres principes : ne pas lancer deux avions à la chasse d'un seul. En effet, il n'avait par remarqué que son équipier Bohme (24 victoires au total) avait pris en chasse l'avion du lieutenant McKay et s'était donc aussi lancé à sa poursuite. Au final, il y eut une collision entre les deux allemands, Boelcke mourut et Bohme non (il est mort un an après). En juin 1916, Immelman (17 victoires) avait été abttu et Boelcke (18 victoires alors) était devenu le seul allemand à avoir un score aussi élevé (richtofen était à 0 victoire homologuée à ce moment, même si il en avait probablement au moins 2).

Les as étaient des héros dans leurs pays respectifs. Boelcke et Richtofen ont tous les deux été reçus à diner par le Kaiser, et dans les deux cas, celui-ci leur a ordonné à un moment ou un autre de ne pas reprendre les vols pour ne pas les perdre (Boelcke juste après la mort d'Immelman, Richtofen début 1918 après sa blessure). Guynemer avait une renommée comparable en France, et Nungesser était vu comme un héros dû à ses nombreuses blessures. Le cas Fonck est différent : si Guynemer a remporté toutes ses victoires assez tôt dans le conflit (avant sa mort en 1917), Fonck a remporté la grande majorité des siennes en 1918 vers la fin de la guerre (il a dépassé le record de Guynemer assez tard). A ce moment, les alliés remportent enfin de vraies victoires, décisives, et donc on cherche plus à faire la promotion de ces offensives (amiens, la marne, les 100 jours) que celle des pilotes désormais. De plus, comme je l'ai dis, la personnalité de Fonck était moins charismatique que celle de Guynemer. Contrairement à Nungesser, il ne sera jamais touché, et donc jamais blessé, ce qui en fait moins un "héros".

Les as des as en image donc :

Manfred Von Richtofen :


René fonck :


Edward mannock :


D'autres pilotes marquants :
Boelcke :


guynemer :


Bishop :


Les meilleurs avions de la guerre :
Le SPAD XIII français :


le fokker Albatros :


Le fokker VII (peut-être le meilleur de tous) :


Dernière édition par Louis le Roy le Sam 24 Juil 2010 - 13:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 7:18

Je poursuivrais ensuite sur la seconde guerre mondiale qui verra tous les records être pulvérisés.
Revenir en haut Aller en bas
asterix
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 592
Age : 53
Localisation : dans un village d'irréductibles...
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 8:48

J'ai vu un film récemment sur le baron rouge, très beau esthétiquement, combat aérien bien rendu mais on n'arrive pas en s'intéresser réellement au personnage principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varden
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 23
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 8:50

Très bon document! Bravo!
Pour ce qui s'intéresse à l'aviation de la première guerre mondiale il y a un film "le baron rouge". Manfred Von richtofen était appelé ainsi...

edit: pas assez rapide^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 10:16

Louis le Roy a écrit:
Je poursuivrais ensuite sur la seconde guerre mondiale qui verra tous les records être pulvérisés.


Sauf le record d'avions abattus en un jour par un seul pilote (Fonk).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 10:22

La seconde guerre mondiale

Les Allemands :



Cet homme est Erich Hartmann, le plus grand as de l'histoire avec quelques 352 victoires à son actif. Il était surnommé par les allemandes "le chevalier blond" ou "Bubi", par les soviétiques le "démon noir" en référence à son avion (tout comme le baron rouge avec son Fokker). De manière logique, les 100 plus grands as de la guerre furent allemands (logique car la guerre entre les soviétique était la plus importante, et les pilotes allemands étaient généralement meilleurs). Ce qui signifie que le top 100 est uniquement allemand. Le top 5 s'établit comme suit :
1/ Erich Hartmann 352 victoires
2/Gehrard Barkhorn 301 victoires
3/Gunther Rall 275 victoires
4/ Otto Kittel * 267 victoires
5/ Walter Nowotny * 258 victoires

Par comparaison l'as de as japonais est Hiroyoshi Nishizawa à 87 victoires (peut-être 120 auquel cas il rentrerait dans le top 100. Iwamoto, selon son bilan personnel en aurait abattu 202, mais son score homologué n'est que de 87 selon le décompte large, 80 selon le réduit, on est pas sûr de son vrai score). Le japon est après l'Allemagne la nation la plus prolifique en matière d'as, avec 6 as au-dessus de 60 victoires (contre largement plus de 100 pour les allemands).

L'as des as soviétique Ivan Khozedub est à 62 victoires.

L'as des as britannique, marmeduke Pattle est à 51.

Richard Bong, l'AdA américain est à 40.

Pierre Clostermann, l'as des as français est à 33.

Ilmari Juutilainen, le finlandais est le premier non-allemand avec 98 victoires.

Désormais, les tactiques changent complétement : la radio et le perfectionnement des appareils permettent des manoeuvres plus élaborées, les bombardiers ont pris plus d'importance, etc. Néanmoins, les tactiques de combats continuent de suivre généralement le même schéma. Ainsi, l'as des as hartmann était réputé ne pas tirer avant de voir le blanc des yeux de l'ennemi. Cad qu'il enclenchait le tir à environ 20 m de la cible. L'avantage : il était repéré au dernier moment (les avions n'avaient pas de radar) et mettait très vite l'ennemi hors de combat. Le désavantage : il risquait d'être heurté par les débris de sa victime. Néanmoins, Hartmann n'a jamais été abattu (en revanche, il a du atterrir en urgence ou se crasher 14 fois mais c'était à cause des débris justement de ses victimes), et n'a jamais perdu de pilote dans l'unité qu'il commandait (et qui appliquait la même tactique). Il ne perdit qu'un appareil, une fois face à l'US air force, mais le pilote parvint à sortir son parachute et fut retrouvé. Hartmann opérait aussi bien sur le front que derrière les lignes ennemies. Hartmann a dit qu'il pensait que 80 % de ses victimes ne savaient pas ce qui les avait frappé au moment d'être abattus.

Hans-Joachim marseille, un autre pilote allemand (de lointaine ascendance huguenote. 158 victoires officielles), avait une tactique radicalement différente. Véritable tireur d'élite, il abattait ses ennemis à distance. Il avait la particularité de réduire la vitesse de son avion lorsqu'il attaquait. En réalité, cette tactique d'engagement à distance est la plus risquée : l'ennemi peut, si le coup est manqué, se retourner et engager le combat. Le ralentissement caractéristique de Marseille le rendait ainsi vulnérable si il ratait son tir.Son angle de tir préféré était hallucinant : il frappait l'ennemi de flanc, c'est-à-dire qu'il abattait son avion en mouvement (alors que généralement, on tire de derrière pour ne pas avoir à tirer une unité en mouvement). C'était le meilleur spécialiste de ce genre de tir. Hans-Joachim marseille est le recordman de victoires contre les alliés occidentaux (tous ceux devant lui ont essentiellement combattu à l'est. Pour hartmann, 345/352 de ses victoires ont été obtenues contre les soviétiques).

Le mentor de Hartmann était un autre as, Walter Krupinski (197 victoires), directement sous les ordres du colonel Galland (104 victoires mais du fait de son rang, il a beaucoup moins volé que les autres). Il fut l'un des premiers à piloter le messerschmitt 262. Néanmoins, les pilotes du top 3 (Hartmann, Barkhorn et Rall) pilotaient le plus classique Messerschmitt Bf 109. Si ses performances étaient globalement très bonnes (mais pas si exceptionnelles), son arme était surtout sa maniabilité redoutable. Kittel et Nowotny, les 4eme et 5eme as, eux, pilotaient le Focke-wulf 190, un appareil extrêmement performant (plus que n'importe quel britannique par exemple) mais qui ne remplaça jamais le messerschmitt et n'avait pas une maniabilité si exceptionnelle.

La JG 52 de Hartmann fut l'unité la plus prolifique de la guerre, puisqu'elle comptait aussi Barkhorn (qui fut longtemps 1er avant d'être dépassé par Hartmann en Aout 1944) et Rall.

Messerschmitt 109 :


Focke-wulf 190 :


Du fait du parachute et des avions plus perfectionnés, les pertes ne furent pas nécessairement aussi terribles que durant la pgm. Notons toutefois que énormément d'as ayant survécu ont été blessés et ont du sauter en parachute ou atterrir en catastrophe plusieurs fois (14 fois pour hartmann, à chaque fois à cause des débris de ses victimes). De plus, les pertes restèrent lourdes. Si Les 3 premiers as survécurent, Kittel et Nowotny furent tous les deux tués. Quant à Hans joachim marseille (qui n'est pas un des meilleurs as, puisqu'il était 30eme mais 1er contre les occidentaux et surtout le seul à utiliser systématiquement le tir de flanc contre un ennemi en mouvement, ce qui en fait un pilote spécial), il ne survécu pas non plus à son style hautement risqué : Il a du sortir de son avion gravement endommagé par des chasseurs ennemis mais son parachute ne s'est pas ouvert.

Je ferais un article sur toutes les autres nations par la suite. Mais voici donc les 4 autres grands champions allemandes (j'ai déjà mis Hartmann) :

Barkhorn :


Rall :


Kittel :


Nowotny :


Dernière édition par Louis le Roy le Sam 24 Juil 2010 - 11:18, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
asterix
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 592
Age : 53
Localisation : dans un village d'irréductibles...
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 10:39

Un élément qui explique aussi la grande différence entre le nombre impressionnant de victoires d'un pilote allemand par rapport à un allié, était le fait qu'il ne prenait pas de "retraite". Souvent, les as alliés étaient retirés du front pour des tournées de propagande, former et conseiller des jeunes pilotes, ainsi qu'une longue période de repos. Pendant ce temps, les pilotes allemands, eux n'arrêtaient pas.

http://aviation-ancienne.forumactif.com/les-grands-as-f11/

Pour Fonck, son record sera battu pendant la °guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 10:43

asterix a écrit:
Pour Fonck, son record sera battu pendant la °guerre mondiale.

Par qui scratch ?

A noter que pour la France, on a quand meme réussit à abattre la moitier de la Luftwafffe en 39-40 et que l'on avait bien plus de victoires qu'eux (nous on détruisait nos avoins au sol^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 10:52

Tibère a écrit:
asterix a écrit:
Pour Fonck, son record sera battu pendant la °guerre mondiale.

Par qui scratch ?

A noter que pour la France, on a quand meme réussit à abattre la moitier de la Luftwafffe en 39-40 et que l'on avait bien plus de victoires qu'eux (nous on détruisait nos avoins au sol^^).

Oui mais la luftwaffe n'était pas à plein potentiel. Elle était meilleure à partir de 1941 que en 1940. Déjà, on constate que la plupart des as allemands étaient encore en formation en 1940. C'était le cas de Hartmann, Kittel, Nowotny ou Marseille entre autres. Ensuite, les avions allemands étaient moins nombreux en 1940 de la bataille de france, et de moindre qualité, que ceux de barbarossa (bon évidemment, ils étaient déjà plus nombreux que les français).
Revenir en haut Aller en bas
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 10:54

Je sais mais je tenais à relever quelque peu l'image de la cocarde tricolore Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asterix
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 592
Age : 53
Localisation : dans un village d'irréductibles...
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:07

Tibère a écrit:
asterix a écrit:
Pour Fonck, son record sera battu pendant la °guerre mondiale.

Par qui scratch ?
Avec 34 victoires, McCampbell fut l’as des as de l’US Navy. Le 24 octobre 1944, il réussit à descendre 9 avions japonais au cours de la même mission !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:21

hé bien l'allemand emil lang (173 victoires )a abattu 18 avions ennemis le 3 novembre 1943. Pour Fonck, c'est compliqué car il a peut-être un taux énorme de près de 50% de victoires non-homologuées. Il pourrait en effet fort bien être l'as de as de la première guerre mondiale avec autour de 150 victoires. Précisons (car j'ai été injuste en ne le faisant pas) que si il a soutenu vichy, il a été clairement contre la collaboration, conseillant à pétain de ne pas se rendre à Montoire. Il fut d'ailleurs emprisonné par la Gestapo.


Dernière édition par Louis le Roy le Sam 24 Juil 2010 - 11:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
asterix
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 592
Age : 53
Localisation : dans un village d'irréductibles...
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:23

et les petits belges n'étaient pas en reste avec willy Coppens et ses 37 victoires + 6 non homologuées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asterix
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 592
Age : 53
Localisation : dans un village d'irréductibles...
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:24

Louis le Roy a écrit:
hé bien l'allemand emil lang (173 victoires )a abattu 18 avions ennemis le 3 novembre 1943.
Cela ne m'étonne pas d'y voir figurer des pilotes allemands; mais je vois qu'il les a obtenu lors de 4 sorties dans la même journée sur le front de l'est.


Dernière édition par asterix le Sam 24 Juil 2010 - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:26

Non en 4 sorties, mais Tibère parlait de jour, pas de sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Baron Von Limpzen
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3216
Age : 23
Localisation : Dans mon lit ... ! X)
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:37

Excellent article !

Mais, il ne faut pas l'oublier, tous ces décompte sont assez terrible. Dire qu'une homme peut tuer plus de 352 hommes en 5 ans, et qu'il est décrit comme un "héros", ça fait bizarre. Non que je sois particulièrement anti-militariste, mais 352 hommes de tués, c'est peut-être 352 femmes/fiancés/petites amis laissés et peut-être 500-600 enfants abandonnés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:47

Oui, mais c'est la guerre et dans ce genre de situation, tuer devient un guerrier ennemi devient acte héroïque. C'est la guerre qui est horrible dans ce cas, pas le "meurtre".


Mais je n'ai pas envie d'approfondir sans avoir parlé des autres nations donc :

La seconde guerre mondiale : les as non-allemands

En-dehors des allemands, les scores sont généralement semblables à ceux la première guerre mondiale. Certes Iwamoto aurait selon lui abattu 202 ennemis (ce qui est improbable), mais d'un autre côté, Fonck en aurait abattu 144 (ce qui est beaucoup plus probable).



Ilmari Juutilainen est le plus grand as à l'exception des allemands, son compte officiel est de 98 victoires, mais son compte personnel est de 126. Il était finlandais et pilotai un messerschmitt 109. Comme Hartmann, il n'a jamais perdu d'hommes sous son commandement, et comme lui, il n'a jamais été abattu (il n'a même jamais été touché) par un ennemi. Contrairement à lui, toutefois, il n'a été obligé de se poser en catastrophe une seule fois (contre 14 "pépins" pour l'allemand) à la suite d'un tir ami.

Derrière lui, on trouve Hiroyoshi Nishizawa, tué en octobre 1944, avec au moins 100 victoires en compte personnel, 87 en homologué. Il pilotait un mitsubishi zero qui était un excellent appareil au début de la guerre supérieur à tout ce que ses ennemis australiens, britanniques et américains avaient. Toutefois, cet appareil fut ensuite égalé puis surpassé, et malgré cela et l'apparition de chasseur plus moderne au japon, il resta le principal avion des nippons jusqu'à la fin de la guerre.



Iwamoto a un score comparable. Il aurait en effet un score officiel entre 80 et 87 (sans précision) avec un bilan personnel qui serait de 202 (si on prend son journal de guerre). Ce qui distingue Nishizawa de Iwamoto : les theatres d'opération puisque le premier a combattu contre les occidentaux dans le pacifique, le second a commencé en Chine contre l'armée de l'air chinoise, avant de combattre au-dessus de l'océan indien et du pacifique.

Un mitsubishi zero AC9m


L'as des as alliés est un soviétique; le commandant Ivan Kozhedub. Il a remporté 62 victoires, notamment aux commandes du Lavochkin La-5 et son amélioration le La-7. Comme Hans-joachim marseille, il était particulièrement adroit pour le tir de flanc sur cible en mouvement, mais il n'utilisait pas systématiquement cette tactique.

Bong (40 victoires) et la plupart des as américains, eux, ont combattu dans le pacifique. Les Américains n'ont pas énormément de "gros" as (40 pour un No 1 c'est peu). En revanche, ils ont énormément d'as situés entre 5 et 30 victoires. Tout simplement, car ils tournaient souvent, combattaient moins que les autres et avaient plus de pilotes que les autres armées de l'air. A l'inverse, constamment sollicitée, et jusqu'à la limite de ses capacités, la luftwaffe n'avait pas le choix et devait maintenir tous ses meilleurs pilotes en l'air. Le japon était un peu dans la même situation.


Dernière édition par Louis le Roy le Sam 24 Juil 2010 - 13:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Baron Von Limpzen
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3216
Age : 23
Localisation : Dans mon lit ... ! X)
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:51

Ce que je trouve morbide, ce n'est pas le fait qu'ils tuent, mais qu'on les désigne en héros parce qu'ils on abattus le plus d'hommes possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wellan
Censeur
avatar

Nombre de messages : 2613
Age : 23
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:56

Très bon article !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.erepublik.com/en/referrer/Koratos
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:58

Argon a écrit:
Ce que je trouve morbide, ce n'est pas le fait qu'ils tuent, mais qu'on les désigne en héros parce qu'ils on abattus le plus d'hommes possible...

On est médaillé en temps de guerre pour les memes raisons que l'on passerait à la guillotine en temps de paix. Après chaque ennemi tué et un ennemi qui ne tura plus de copatriote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhalina
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 5611
Age : 30
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 11:59

Et Galland , en allemands? oO

________________________________________________
http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#

Aux autistes de l'orthographe, de la syntaxe et de la grammaire, je dirai que cette absence de respect pour ce qui représente la plus basique des communications démontre leur absence de capacité de réflexion, induit par un trouble de l'ego certain et grave....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 12:05

Avec 104 victoires, Galland doit être aux alentours de la 100eme place.
Revenir en haut Aller en bas
Baron Von Limpzen
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3216
Age : 23
Localisation : Dans mon lit ... ! X)
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 12:17

@ Tibère : +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhalina
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 5611
Age : 30
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 12:22

Ouais, mais il écris bien, lui! Et il a survécu ! Smile

________________________________________________
http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#

Aux autistes de l'orthographe, de la syntaxe et de la grammaire, je dirai que cette absence de respect pour ce qui représente la plus basique des communications démontre leur absence de capacité de réflexion, induit par un trouble de l'ego certain et grave....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wiomade-de-compendio.over-blog.com/#
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 12:45

Surtout Galland est devenu général dès novembre 1941. A cette date, il avait 94 victoires, or comme général, il n'en gagnera plus que 10. En effet, si un colonel vole souvent dans l'armée de l'air, ce n'est pas le cas pour un général. Galland succédait au poste de commandant de toute la chasse allemande à un Molders qui lui-même avait succédé à Ernst Udet, l'ancien No 2 (64 victoires) de l'aviation allemande en 14-18 devenu général. De manière amusante, Udet s'est systématiquement retrouvé subordonné à Goering alors qu'il a remporté 3 fois plus de victoires : Déjà en 1918, Goering avait été nommé à la tête de la Jg 1 après la mort de Von Richtofen, alors que Udet était pressenti (apparemment par connexions politiques). Goering avait d'ailleurs été assez mauvais dans ce rôle, ne volant quasiment plus (refusant de prendre l'air) et ayant des moments de fortes dépressions.


Dernière édition par Louis le Roy le Sam 24 Juil 2010 - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SergueiBorav
Censeur
avatar

Nombre de messages : 4065
Age : 28
Localisation : Brest
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 12:48

Les comptes sont encore plus terrifiants quand on regarde le projet Manhattan et de se dire que deux mecs dans leurs labos (dont seulement une vingtaine de têtes pensantes) peuvent en tuer cent mille à Hiroshima et Nagasaki.

Sinon excellent article, j'ai toujours été secrètement passionné par l'aviation des deux guerres mondiales et si je peux ajouter une petite pierre, les jeux "Aces of pacific" et "Overlord" rendent très bien cet impression de décomptes et de classements. Le premier est très très moche mais disponible gratuitement car "abandonware". L'autre est toujours payant mais beaucoup plus récent et donc jouable pour nos pauvres yeux.

Bref, excellent article encore une fois !

PS : Excellent !

PPS : Pas mal du tout de chez génial !

________________________________________________
глупый - Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !

"Tout homme n'a pas le droit d'entasser du blé, quand son semblable meurt de faim, tout ce qui est nécessaire à l'existence de la vie des hommes, appartient à la société, son superflu seul est un objet de commerce."

"Lorsque le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
En fait c'était un bon gars ce Robespierre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère
Consul
avatar

Nombre de messages : 1424
Age : 26
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 12:50

Ses trois frères ont aussi fait parti de la Luftwaffe, deux y sont d'ailleurs mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 12:57

Au passage pour l'organisation sommaire de l'aviation allemande eà partir de 1917 (car j'ai remarqué que j'ai parlé de jasta et des JC sans préciser) :

4 Jagdgeschwader (JC), composée chacune de 4 Jagdstaffeln ("jasta").

Le JC I a été formé en 1917 avec les jastas 4,6,10 et 11, cette dernière étant celle de Richtofen qui a pris le commandement de l'ensemble de la JC.

Boelcke a commandé les deux premières jastas (1 et 2) à une époque ou les JC n'existaient pas encore.

16 jastas étaient ainsi placées dans des corps supérieurs, mais il y avait en tout plus de 60 jastas dont la plupart sont restées indépendantes donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les As   Sam 24 Juil 2010 - 13:07

Une anecdote à ce sujet. Parfois les As se rencontraient directement. Richtofen a ainsi abattu Hawker entre autres, le "boelcke britannique". Pattle, l'as des as de la RAF de la SGM a été abattu soit par Baagoe (14 victoires, soit un as des plus médiocres pour un allemand) soit par Rossiwall (19 victoires). Quant à Udet, Guynemer avait une occasion inespérée de l'abattre une fois car la mitrailleuse de l'allemand s'était enrayée. Mais refusant le combat inégal, Guynemer a laissé Udet partir.

Pour comparer, les as d'autres guerres :
Guerre civile espagnole : Joaquin Morato (nationaliste) 40 victoires
Guerre de corée : Nikolay Sutyagin (URSS) 21 victoires
Guerre du vietnam : Nguyen Van Coc (Nord-vietnam) 9 victoires
Guerres israel-pays arabes : Giora Epstein (Isr) 17 victoires
Revenir en haut Aller en bas
Sid Marcus
Censeur
avatar

Nombre de messages : 3452
Age : 24
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Les As   Sam 14 Aoû 2010 - 15:54

Je remarque que l'on ne parle pas du train de vie de Goering qui vaut le détour^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les As   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les As
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grande Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit