AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSiteBoutique

Partagez | 
 

 La bataille de Grunwald (1410)

Aller en bas 
AuteurMessage
Hames
Consul
avatar

Nombre de messages : 1417
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: La bataille de Grunwald (1410)   Sam 24 Juil 2010 - 13:07

Voici une nouvelle bataille que je vous décris du mieux que je peux. Si vous observez le moindre erreur, signalez-le moi, je modifierais de suite.

Un peu d'histoire.

En 1226, l'Ordre Teutonique fut invité par Conrad, Duc de Mazovie (un des duchés du Royaume de Pologne). L'Ordre devrait alors défendre les terres contre les les peuples prussiens, toujours païens. Les chevaliers teutoniques acceptèrent, trouvant ainsi l'occasion de fonder un État Teutonique, après leur échec en Hongrie.L'Ordre se consacra donc à la conquête des terres prussiennes avec l'appui des ducs polonais.Mais tout bascula lorsqu'en 1308, les teutoniques s'emparèrent de la Poméranie, terre polonaise. La Lituanie, futur allié de la Pologne se retrouvait menacé par les incursions de l'Ordre. La Pologne et la Lituanie se retrouvèrent sans défense face à ce nouvel ennemie, en effet, la Lituanie était encore Païenne et la Pologne sortait tout juste d'une grande division féodale. Mais un espoir survint en 1386 avec le mariage de l'héritière du trône de Pologne, Hedvige d'Anjou et du souverain de Lituanie Jagiello. Celui-ci prit le nom de Ladislas II Jagiello. Le nouvel État a alors plus qu'un seul but, mettre fin à la puissance de l'Ordre Teutonique.En 1409, la Samogitie s'insurge contre les Teutoniques. La Pologne et la Lituanie donne alors leur soutien à la province insurgée, trouvant là un prétexte à la guerre.



Grunwald.

En 1410, les forces polo-lituaniennes traversent la Vistule début juillet. L'armée marche sur la capitale des Teutoniques Marienburg. L'armée du Grand Maitre arrive toutefois à bloquer la route aux troupes ennemies. Après plusieurs manœuvres et tentatives pour contourner les positions teutoniques, l'armée de l'Union fait face à l'armée Teutonique. Nous sommes le 15 juillet 1410, près du village de Tannenberg.

Forces en présence:

Armée de l'Ordre Teutonique:

-21.000 cavaliers lourds
-6.000 piétons d'infanterie lourde
-5.000 piétons d'infanterie légère
-Une centaine de canons
-Des milices urbaines
-Des mercenaires Tchèques, Germaniques, des pirates de la Baltique.
-Des chevaliers de toute l'Europe dont des Français, des Anglais, des Hongrois, des Autrichiens, des Bavarois, des Thuringiens, des Bohémiens, des Luxembourgeois, des Flamands et des Polonais passés au service de l'ennemie.

L'armée Teutonique a donc une force armée de plus de 30.000 hommes.

Armée Lituano-Polonaise:

-18.000 chevaliers polonais
-4.000 piétons polonais
-11.000 chevaliers et piétons lituaniens
-Environ 1.000 archers à cheval Tatares
-6.000 Bohémiens
-3.000 mercenaires Tchèques et moldaves.
-Des cavaliers russes.
-16 canons.

L'armée de l'Union est donc plus nombreuse que celle de l'Ordre mais moins bien équipé. Certains soldats n'ayant que pour arme un gourdin.

Le front est estimé aujourd'hui à 3 kilomètres.

Disposition des troupes:

Ordre Teutonique:

Les chevaliers sont disposés sur une ligne avec une réserve de cavalerie. L'Infanterie et l'artillerie sont au centre.

Armée de l'Union:

-L'aile gauche est occupée par la cavalerie polonaise
-L'aile droite est occupée par la cavalerie lituanienne, les Tatares sont à l'extrême-droite
-Une partie de la cavalerie russe occupe le centre
-Les réserves sont formées de cavalerie et d'infanterie polonaise, de cavalerie lituanienne et des mercenaires bohémiens.

La provocation:

Vers 9 heures du matin, le 15 juillet 1410, le Roi de Pologne s'équipait de son armure quand vint des hérauts envoyés par le Grand Maitre. Les hérauts lui annoncèrent alors que le Grand Maitre de l'Ordre lui donnait deux épées pour que l'armée du roi de Pologne cesse de fuir le combat en restant dans la forêt. Ils allèrent jusqu'à proposer de reculer et ainsi de laisser de la place sur la plaine pour les armées polonaises, lituaniennes et leurs alliés.Le roi accepta, ces deux épées symboliseront la bataille de Grunwald et la résistance polonaise face aux teutoniques. Les troupes teutoniques reculèrent d'environ un kilomètre.

La bataille:

L'ouverture des hostilités reviennent aux forces lituano-polonaises. La cavalerie légère lituanienne chargea de concert avec les tatares contre l'artillerie de l'Ordre. La réaction ne se fit pas attendre, le Grand Maitre fait charger sa cavalerie lourde pour repousser les attaquants. Par une aberration incroyable, l'infanterie teutonique se retrouve entre la cavalerie lituanienne et celle de l'Ordre. La piétaille, n'ayant pas le temps de se dégager à temps, se fait piétiner par leurs frères d'arme. La confusion gagne la ligne de bataille teutonique.A ce moment là, la cavalerie lituanienne et tatare recule. Est-ce une ruse ou une véritable fuite? La cavalerie teutonique poursuit les fuyards et s'éloignent eux-aussi du champ de bataille.

L'aile droite polonaise et la cavalerie russe subissent de lourdes pertes. Le Grand Maitre, voyant cela, rappelle les cavaliers qui poursuivaient les fuyards et s'engage pour déborder l'aile polonaise. Les polonais sont alors la cible de l'attaque principale, ils doivent faire appel aux réserves de cavaleries lourdes polonaises et aux mercenaires mais la situation reste très critique. Un chevalier teutonique engage même le roi au combat, ce n'est que par la garde royale qu'il sera dégagé.

A ce moment là, tout bascule. L'engagement de la réserve de cavalerie lourde polonaise a porté ses fruits, mieux encore, les cavaliers lituaniens et tatares, qui avaient quitté le champ de bataille reviennent à la charge. La cavalerie légère et l'engagement des réserves d'infanterie achève l'encerclement. L'aile droite teutonique est coupée du reste de l'armée et le camp teuton tombe aux mains des lituano-polonais.

Le Grand-Maitre, Ulrich von Jungingen, meurt, l'épée à la main, au milieu de ses chevaliers avec nombre de hauts dignitaires.. La poursuite des rescapés et la liquidation des dernières poches de résistance continuèrent jusqu'au soir. L'Ordre est anéanti.

L'Ordre Teutonique perd environ 200 chevaliers et environ 8.000 hommes. L'armée lituano-polonaise a quant à elle perdu environ 10.000 hommes.



Épilogue:

Cette victoire permit aux lituano-polonais de partir vers la forteresse de Malbork le 17 juillet. Le 26 juillet, la place forte est assiégée. Mais les hostilités de la Silésie, de la Bohème, de la Moravie et de la Hongrie obligent les deux alliés à lever le siège, ce qui sera fait le 18 septembre. Une paix est signée en 1411. Les Polonais demandèrent alors d'immenses rançons pour libérer tous les captifs, nobles et mercenaires. L'Ordre s'endetta auprès de toute l'Europe. Après les paiements, il se retrouva ruiné et n'en s'en relèvera plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bataille de Grunwald (1410)   Sam 24 Juil 2010 - 13:28

En 1914, les allemands sous le commandement de Ludendorff et Hindenburg remportent une victoire décisive sur la russie à proximité. Ils décident de l'appeler bataille de Tannenberg pour marquer le souvenir blessant de la première bataille de même nom (Grunwald = bataille de Tannenberg).
Revenir en haut Aller en bas
Hames
Consul
avatar

Nombre de messages : 1417
Age : 26
Localisation : Angers
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: La bataille de Grunwald (1410)   Sam 24 Juil 2010 - 13:34

Oui, exactement. D'ailleurs, les communistes polonais avaient repris Grunwald comme symbole de leur victoire sur l'Occident.

Grunwald= Tannenberg=Zalgir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bataille de Grunwald (1410)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille de Grunwald (1410)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Reconstit] Grünwald-Tannenberg 1410/2010 (reprise du vieux forum)
» 1793 La bataille de Cholet
» Bataille W40K - La profanation d’Héraclès
» M44 Rapports de bataille
» Premier épisode : la bataille de la vallée de Ceth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grande Bibliothèque :: Documents historiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit