AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSiteBoutique

Partagez | 
 

 F3 - L'an 1080

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Cradlis
Prêteur


Nombre de messages : 725
Age : 28
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Ven 24 Juin 2011 - 5:43

Pour cause d'extrême fatigue et de Fête Nationale, je laisse mon rôle à mes cooéquipiers pour ce tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ServietSky
Censeur


Nombre de messages : 2522
Age : 25
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Ven 24 Juin 2011 - 9:02

Si l'Empire Byzantin à pris cette décision, ce n'est pas pour détériorer les relations avec l'Occident. Nous n'avons simplement pas la volonté de dépenser les ressources à l'entretien d'une armée étrangère sur nos terres, et nous ne voulons pas la voir piller nos terres pour s'assumer.
De plus, nous n'avons jamais accepté la gouverne du Pape, nous avons simplement tenter d'adoucir nos relations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mido1023
Censeur


Nombre de messages : 2961
Age : 24
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Ven 24 Juin 2011 - 10:24

Eh bien, ceci me semble une justification des plus rationnelles, nous supposons que vos alliés ( car ils sont vos alliés si je ne me trompe, non?) n'auront pas grand chose à redire à ce sujet...
Bref, bien le bonjour à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostworld.empireogame.com/portal.htm
Luis Daoiz
Censeur


Nombre de messages : 3359
Age : 22
Localisation : En compagnie de la femme de Wellan.
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Ven 24 Juin 2011 - 10:33

Après de mure réflexion, moi, Luis Daoiz de Mergenbeld annonce au nom de l'Empereur la création de la Ligue Hanséatique.

Cette Ligue regroupant tout les corporations marchandes des villes fluviales ou côtières du Saint Empire sous la protection militaire et diplomatique de ce dernier. Les marchands venants de ville de la Hanse n'auront pas a payer de droit de commerce a acquitter pour le commerce dans d'autre villes de la hanse. Le libre commerce et le développement commun seront ainsi favorisé. La ligue Hanséatique a pour but de se développer affin d'apporter la richesse et la prospérité au plus grand nombre.

Nous en profitons pour demander des accords commerciaux au Danemark, à la Suède, au Brandebourg, et à la Russie affin de favoriser le commerce sur la Baltique dans un but de développement commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorn
Consul


Nombre de messages : 836
Age : 21
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Ven 24 Juin 2011 - 10:50

Nous, Thorn II, Marquis de Nozaye et Surintendant des Finances, au nom de Sa Majesté le Roy de France, demande à conclure des accords commerciaux avec la Suède.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Sénateur


Nombre de messages : 6946
Age : 28
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas (mais plus près d'ici)
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Ven 24 Juin 2011 - 13:10

Face à la Chrétienté qui soudain se fait hostile à notre égard, le Dar-al-Islam propose une sainte alliance à ses frères de foi Seldjoukides.

________________________________________________
Penser en stratège, agir en barbare.
La mauvaise foi n'est PAS un argument.

La fourberie, c'est comme la confiture. C'est vachement bon mais ça tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzgluf
Edile


Nombre de messages : 339
Age : 22
Localisation : Entre les deux poches de mon pantalon
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Ven 24 Juin 2011 - 18:34

Citation :
Par la présente moi Arzgluf de Wittmund, chancelier impérial et au nom de sa Majesté Henry IV Roi des Romains et Empereur du Saint Empire Romain Germanique proclame :

L'Empereur, suites aux avancées faites par les Etats Pontificaux et leur retour a la position politique qu'ils avaient avant la Querelle de Investitures reconnait comme seul et unique Pape Silvio Ier. Pour se faire Guibert de Ravenne, autrefois connu sous le nom de Clément III, abandonne sa charge de Pape qu'il avait acquis, il est réinvestit dans sa charge d'Eveque de Ravenne et l'empereur le remercie de sa fidélité et de son soutien. Nous convoquons aussi un concile regroupant les Eveques Germain et Lombards pour que le clergé du Saint Empire puisse reconnaitre SIlvio Ier en tant que Pape, ce qui est désormais possible depuis que les Etats Papaux renoncent à leur prétention dans le Saint Empire. Nous jurons aussi paix et assistance à l'Eglise Catholique Romaine. Par ailleurs si un siège épiscopal se révélait sans occupant, les impôts seraient directement perçu par le Pape.
De son côté le Pape, revenu sur les positions de son prédécesseur, admet que son pouvoir n'est pas supérieur à celui de l'Empereur et qu'en conséquence le Pape ne peut déposer l'Empereur. Le dirigeant de l'Empire garde aussi le droit de nommer et révoquer les clercs dans l'Empire. Enfin le Pape ayant reconnu l'incongruité de la sanction, lève l'excommunication pesant sur l'Empereur Henry IV


Citation :
Par la présente moi Arzgluf de Wittmund, chancelier impérial et au nom de sa Majesté Henry IV Roi des Romains et Empereur du Saint Empire Romain Germanique proclame :


La création d'un Tribunal d'Empire, dirigé par l'Empereur et ses conseillers, ayant pour but de régler tous les problèmes administratifs ou autres entre membre de l'Empire. Cet édit proclame par ailleurs la Paix Perpetuelle dans l'Empire, c'est à dire la suspension définitive et permanente du droit de se faire justice par soi-même, toutes querelles devra dorénavant être portée devant le Tribunal d'Empire qui rendra sa décision en toute impartialité et dans un esprit de conciliation des partis.Tout contrevenant se verra exposer a des sanctions lourdes, au niveau fiscal comme juridique : il pourra voir l'objet du litige confier directement à la parti adverse et de plus selon la gravité de la désobéissance au présent édit, frappé par une mise au ban : ses terres, titres et honneurs seront saisis par le Tribunal d'Empire qui réparera alors les fautes du contrevenant en redistribuant la saisie comme dédommagement.


Citation :
Par la présente moi Arzgluf de Wittmund, chancelier impérial et au nom de sa Majesté Henry IV Roi des Romains et Empereur du Saint Empire Romain Germanique, avec l'autorisation et la bénédiction du Pape, proclame :


La création de l'Ordre de la Sainte Garde Impériale, un ordre militaire, religieux et hospitalier placé sous l'autorité de l'Empereur. Sont invités a rentrer dans cet ordre toutes les bandes errantes, rebelles et autres soldatesques ne faisant pas parti de l'armée impériale. Ils seront alors soldé régulièrement pas le trésor impérial, seront pourvu d'un approvisionnement en arme et en nourriture. Les condamnés à mort et les nobles mis au ban sont aussi invité à se joindre à l'Ordre plutôt que de subir leur peine. De plus l'entrée dans l'ordre garantira l'absolution des pêchés et donc le salut des âmes. Les buts de cet ordre sont la défense de la foi chrétienne, que ce soit en combattant les infidèles en Espagne, en évangélisant l'Est païen ou en participant à une reprise de la Terre Sainte et en combattant l'hérésie sur les terres de l'Empire mais aussi en participant de par sa nature d'ordre hospitalier au soin des blessés et des malades présent dans ses hospices . Le siège de l'Ordre est fixé en la ville de Magdeburg en Saxe. la direction de l'Ordre sera assuré par trois hommes : le commandement militaire est confié à Varden de Sorbach qui prend le titre de Grand Maréchal, la gestion du financement et de l'approvisionnement est confié à Luis Daoiz de Mergenbeld qui prend le titre de Grand Trésorier et enfin la gestion des moines et des hospices est confié à l'Archevêque de Trèves, Egilbert de Rothenburg qui prend le titre de Grand Hospitalier.

Que la volonté de l'Empereur et Roy de Romains Henry IV soit faite et respecté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
Censeur


Nombre de messages : 4065
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Sam 25 Juin 2011 - 14:14

Envoyez les z'actions complètes, j'annule l'intertour cette fois ci pour la raison que le fait d'annoncer les intertour ça vous donne l'impression que c'est un tour et vous m'envoyez des actions complètes pour l'intertour alors qu'a la base, ces intertours devaient contenir uniquement quelques infos sur les mouvements militaires, quelques infos sur la diplomatie (annexions etc ...) et c'est tout, je construit rien, je lance aucun décret, je ne recrute pas de troupes.

En fait, vous m'envoyez vos actions normalement pour le tour complet (en essayant de les réunir en un seul mp par équipe), mais, n'importe quand entre deux tours, si vous voulez envoyer telle armée ici ou la, ou bien annuler une attaque etc etc, vous m'envoyez un PETIT message décrivant brievement votre idée.

Dernière chose, vous avez été plusieurs à me décrire l'équipement de vos troupes. 1 équipement = N'importe quel équipement. Un chevalier coute un équipement, un pieton coute un équipement et un arbalètrier coute un équipement, cependant, vous vous apercevrez vite qu'il y a une bonne proportion de troupes à respecter et que dans certaines situations, un pieton = un chevalier et inversement. Il n'y a pas de rapports de force normaux genre 1 chevalier = 15 pietons ...

________________________________________________
глупый - Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !

"Tout homme n'a pas le droit d'entasser du blé, quand son semblable meurt de faim, tout ce qui est nécessaire à l'existence de la vie des hommes, appartient à la société, son superflu seul est un objet de commerce."

"Lorsque le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
En fait c'était un bon gars ce Robespierre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Raft_Wars]
Prêteur


Nombre de messages : 669
Age : 19
Localisation : Condate
Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Sam 25 Juin 2011 - 14:24

Ok mais on a problème nous c'est que celtik c'est pas connecté depuis jeudi et déjà que cradlis nous a laissé tous les deux, je vais pas faire les actions tous seul ! Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cradlis
Prêteur


Nombre de messages : 725
Age : 28
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Sam 25 Juin 2011 - 16:19

Je passe de temps en temps. Tu peux m'envoyer des mp avec des propositions et tout ça, mais je n'ai pas le temps de rester devant l'ordi plus de 5 - 6 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wellan
Censeur


Nombre de messages : 2613
Age : 22
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Sam 25 Juin 2011 - 17:24

SergueiBorav a écrit:
Envoyez les z'actions complètes, j'annule l'intertour cette fois ci pour la raison que le fait d'annoncer les intertour ça vous donne l'impression que c'est un tour et vous m'envoyez des actions complètes pour l'intertour alors qu'a la base, ces intertours devaient contenir uniquement quelques infos sur les mouvements militaires, quelques infos sur la diplomatie (annexions etc ...) et c'est tout, je construit rien, je lance aucun décret, je ne recrute pas de troupes.

En fait, vous m'envoyez vos actions normalement pour le tour complet (en essayant de les réunir en un seul mp par équipe), mais, n'importe quand entre deux tours, si vous voulez envoyer telle armée ici ou la, ou bien annuler une attaque etc etc, vous m'envoyez un PETIT message décrivant brievement votre idée.

Dernière chose, vous avez été plusieurs à me décrire l'équipement de vos troupes. 1 équipement = N'importe quel équipement. Un chevalier coute un équipement, un pieton coute un équipement et un arbalètrier coute un équipement, cependant, vous vous apercevrez vite qu'il y a une bonne proportion de troupes à respecter et que dans certaines situations, un pieton = un chevalier et inversement. Il n'y a pas de rapports de force normaux genre 1 chevalier = 15 pietons ...

En ce cas, prends en compte la totalité des actions faites sur le gdoc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.erepublik.com/en/referrer/Koratos
Natsu
Questeur


Nombre de messages : 111
Age : 22
Localisation : Ici et là-bas
Date d'inscription : 12/06/2011

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Sam 25 Juin 2011 - 17:46

Et envois nous nos stats aussi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhr
Prêteur


Nombre de messages : 727
Age : 22
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Sam 25 Juin 2011 - 18:53

A la base, nos actions étaient pour l'Inter-Tour mais surtout pour le Grand Tour. Du coup, considères ce que t'as de notre part comme le truc final des actions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz
Censeur


Nombre de messages : 3359
Age : 22
Localisation : En compagnie de la femme de Wellan.
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Sam 25 Juin 2011 - 19:58

Serguei :

1) Tu n'as pas répondu, les pays accepte les AC ou pas ? ( pays concerné : Hongrie, Pologne, Danemark, Suède, Brandebourg, Russie et Lituanie ). On développe le commerce Balte *création de la Hanse qui ne regroupe pour le moment que des villes du SERG*

2) Recruter et armer les volontaires coute t'il de l'argent ?

3) Nous aimerions te voir sur msn pour un brin de conseil et de diplomatie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio007
Questeur


Nombre de messages : 136
Age : 21
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/06/2011

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Dim 26 Juin 2011 - 10:40

Au fait Serguei, c'est pour quand les actions précisément? Car hgh23 ne saurait pas faire sa part pour le militairedasn les jours à venir, et si c'est urgent je m'en occuperai moi alors Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
Censeur


Nombre de messages : 4065
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Dim 26 Juin 2011 - 11:49

Citation :
Et envois nous nos stats aussi!!!
Vous entrez au prochain tour (ce soir), ce sera plus simple, vous aurez vos premières stats à ce moment la.

@Aedhr : OK
@Wellan : OK
@Raft_Wars : Fait au maximum avec eux, mais si tu es vraiment tout seul, je t'autorise a faire leurs part d'actions, c'est d'ailleurs pour cela que j'envoie des stats globales.
@Luis : 1 : C'est accepté et c'est possible. - 2 - Fabriquer ou acheter de l'équipement coute de l'argent, mais équiper les volontaires ne coute rien, par contre ça coute de l'entretien après, pour la bouffe et le logement. - 3 J'essaierais de passer dans la journée, mais j'ai redécouvert CIV5 et je m'éclate pas mal, d'ou mon absence en ce moment ^^
@Silvio : Ce serait pour ce soir idéalement.


________________________________________________
глупый - Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !

"Tout homme n'a pas le droit d'entasser du blé, quand son semblable meurt de faim, tout ce qui est nécessaire à l'existence de la vie des hommes, appartient à la société, son superflu seul est un objet de commerce."

"Lorsque le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
En fait c'était un bon gars ce Robespierre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Raft_Wars]
Prêteur


Nombre de messages : 669
Age : 19
Localisation : Condate
Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Dim 26 Juin 2011 - 12:02

Ok, j'ai peu discuter un peu avec cradlis donc je t'envoie tout ça vers 18h et si tu pouvais passer sur MSN, se serait le must !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzgluf
Edile


Nombre de messages : 339
Age : 22
Localisation : Entre les deux poches de mon pantalon
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Dim 26 Juin 2011 - 12:47

Serguei si tu vois ce message, j'aurais besoin de toi sur msn pour que le serg puisse boucler ses actions =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Sénateur


Nombre de messages : 6946
Age : 28
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas (mais plus près d'ici)
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Lun 27 Juin 2011 - 12:15

Vu que le tour est pas encore passé, si le mjinouchet passe, serait-il possible d'avoir une entrevue msn pour régler quelques détails ?

________________________________________________
Penser en stratège, agir en barbare.
La mauvaise foi n'est PAS un argument.

La fourberie, c'est comme la confiture. C'est vachement bon mais ça tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
Censeur


Nombre de messages : 4065
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 20:51

TOUR 1


Carte : (les territoires occupés en rayés, les territoires non rayés ne sont donc pas "contrôlés" par l'envahisseur et demeurent à leur propriétaire d'origine)
http://imageshack.us/photo/my-images/34/cartetour1.jpg/
Spoiler:
 

- 1085, des troubles éclatent dans le duché de Bretagne, quelques familles nobles veulent la destitution du duc qu'ils jugent traitre envers la couronne Française.
- 1085, des attaques de cavaliers arabes ont lieux sur des fermettes isolées du Leon, heureusementn certaines décisions des dirigeants du pays ont permis d'éviter toute perte grave.
- 1085, dans le royaume Burgonde, membre du Saint Empire, des troubles ont également lieux, très rapidement réprimés avec force et violence par le roi. Quelques pendaisons plus tard, la rebellion se calma immédiatement.
- 1085, Pierre le Chatelain est envoyé convertir les Cathares, il reçut le soutien de la sainte inquisition, organisation nouvellement créée par sa sainteté Silvio.
- 1085, au Léon, un village frontalier de la Navarre a été pillé.

- 1086, une bataille navale à lieu au large des côtes du Morbihan, la flotte française, coupée en deux (les uns arrivant du sud, les autres du nord) a subi une défaite face à la flotte Bretonne.
- 1086, en Sardaigne, l'ordre de la Sainte Croix a été fondé, dirigé par le Papa ordere Byzas. En réaction à cette fondation, au coeur du Saint Empire, l'ordre de la Sainte Garde Impériale a été créé.
- 1086, après l'échec de leur blocus sur la Bretagne, les flottes Française se dirigent vers le sud. En Bretagne, des agents étrangers commettent quelques rapines, brulent des batiments et sabotent les récoltes, les nobles Bretons s'inquiètent de ces attaques et craignent une invasion Française, cependant, quelques familles influentes continuent d'oeuvrer contre le duc et son au bord de la rébellion.
- 1086, le sort de la Normandie est joué, le duché est intégré au domaine royal, le roi de France redevient l'un des plus puissants barons. Des sabotages ont lieu dans les domaines de vassaux traditionnellements rebelles au trône.

- 1087, faiblement appuyé par une inquisition dépourvue de moyens et inexpérimentées, Pierre le Chapelain est pris à parti dans les villes Cathares qu'il tente de co, nvertir. Les méthodes de la sainte inquisition sont mal vues, réprimandes, saccages, maltraitances, servitude et parfois exécutions. Pierre, chapelain du roi de France meurt, lynché par la foule dans un village Albigeois avec ses gardes inquisitoriaux, c'est la fin de l'inquisition en France.
- 1087, des rumeurs racontent que les armées papales seraient en train d'embarquer pour une destination connue de leurs chefs uniquement.
- 1087, la Poméranie est officiellement rattachée au Saint Empire et le roi de Poméranie obtient le titre d'Electeur Impérial.
- 1087, le procès du tribunal impérial contre Berthold de Rheinfeld, fils de l'anti-roi Rodolphe de Rheinfeld se conclut sur la mise au ban de l'empire de celui ci. Il est contraint de rejoindre les rangs de l'ordre de la Garde Impériale, tout ses biens sont confiés à l'ordre, cependant, un contre-ordre avait parlé de les confier à Frederic de Hohenstaufen qui se considère honteusement spolié.
- 1087, en France, la fondation d'une université à Paris et la rédaction d'un dictionnaire Franc contribuent à la gloire culturelle du pays. En revanche, l'objectif premier qui était de rassembler les différentes région du royaume par l'adoption d'une langue commune ne sera sans doute jamais atteint, les livres coutent trop cher et sont trop longs à produire, seulement 8 exemplaires de cette première version existent à ce jour et l'université en possède trois.

- 1088, les troupes Franques franchissent la frontière avec Barcelone sur le pretexte que le comte aurait conclu des accords avec les infidèles. Les Francs rencontre les Barcelonais à quelques kilomètres seulement à l'intérieur du comté et l'affrontement à lieu. Les Francs font d'abord charger leur impressionnante cavalerie lourde, composée de barons désargentés ayant entendu l'appel du roi. La cavalerie fait un massacre dans les rangs de pietaille Barcelonaise. Ces derniers se replient sur les hauteurs les plus proches pour tenter d'amoindrir la force de frappe des chevaliers Francs. Sur les hauteurs dénudées de la région, la pietaille Barcelonaise fait une cible idéale pour les archers qui s'en donnent à coeur joie. Finalement, l'infanterie monte à l'assaut des positions rebelles et le combat s'engage. Les pertes sont conséquentes des deux cotés, mais l'avantage est clairement dans le camp Français. Raymond IV de Toulouse est victorieux, le reste des forces Barcelonaises qui observaient la bataille un peu en retrait opère un repli vers la capitale. Les prisonniers sont rançonnés ou asservis quand leurs biens ne suffisent pas à payer. L'armée Franque continue sa marche vers Barcelone dans le but évident de demander quelques explications au comte.
- 1088, la flotte Léonaise est attaquée par des navires Almoravides, les deux flottes sont aussi nombreuses, mais les vents et l'avantage de la surprise sont favorables aux mahométains qui l'emportent et poursuivent la flotte chrétienne qui recule vers ses ports.
- 1088, le pape appelle à la grande marche des chrétiens vers la péninsule hibérique. La reconquète est en route ! L'appel à un écho assez important puisque des milliers de fidèles marchent vers le léon.
- 1088, Guillaume parvient, au prix de négociations acharnées à obtenir quelques territoires Gallois et l'hommage de plusieurs nobles Gallois. Au même moment, son armée, menée par Raft Wars de Morlaix marche vers l'Ecosse, elle rencontre une première troupe très rapidement, qu'elle met en déroute par sa simple présence. Le roi d'Ecosse, Malcolm "Canmore" prépare sa défense. La flotte Anglaise stationne dans la manche, protégeant la guilde de marchands anglais de mer du nord qui s'étend correctement.
- 1088, les attaques arabes sur les villes du leon continuent, les sabotages également, mais l'organisation des rois du Leon est exeptionnelle et, hormis quelques fermes isolées, les villes ne souffrent pratiquement pas. Dans le même temps, le Leon a investi beaucoup d'argent dans la construction d'une série de forts en des endroits clés afin de sécuriser sa frontière.
- 1088, les marchands chrétiens dans les régions musulmanes de la péninsule hibérique sont massacrés.

- 1089, les armées de Rodrigo Diaz "El Cid Campéador" et du roi Alfonse parviennent au village de Somo-Huesa, pillé par les forces Navarraises. En réaction, ils décident de franchir la frontière sans plus attendre. Ils rencontrent une troupe de Navarre qui se replie vers Pampelune, la capitale.
- 1089, en Bretagne, les nobles rebelles perdent leur souffle, le duc est passé à la contre attaque et commence à rétablir l'ordre. Rapidement prévenus de cette situation, les troupes Franques massées à la frontière avancent dans le pays et prennent les villes de Rennes et Fougères. Ils mettent le siège devant Dol qui résiste.
- 1089, la flotte Almoravide attaque le port de Boadela ou s'était réfugié l'un des navires de la flotte du léon vaincue. Les mahométains débarquent rapidement et, avant que la défense n'ait pu s'organiser, ils entrent dans le port et s'installent pour piller la région. Deux semaines plus tard, ils aperçoivent les navires francs, tout juste sortant d'une défaite contre les Bretons qui s'en viennent les attaquer. Pris de panique car très largement inférieurs en nombre, les almoravides rémbarquent et sortent du port avec toute la vitesse que peuvent donner leurs navires. L'arrière de la flotte Almoravide est attaquée par les batiments francs qui l'emportent. Le reste de la flotte musulmane fuit vers ses ports et abandonne ses idées de blocus du Leon, suivis de près par la flotte Franque.
- 1089, au Léon, des chevaliers locaux fondent l'ordre de Saint Jacques et l'ordre du Saint Sépulcre, si le premier est un ordre monastique, le second est principalement composé de moines guerriers, ou plutot de chevaliers religieux.Par ailleurs, le roi du Léon appelle la saint inquisition à venir chasser les infidèles et les hérétiques du royaume.
- 1089, les troupes de Guillaume continuent leur avancée en Ecosse et rencontrent les armées Ecossaises près de Carlisle, les troupes Normandes sont légèrement plus nombreuses, mais aussi moins bien préparées. L'attaque vient des écossais qui font charger leur infanterie précédés d'échanges de tirs entre archers. Les archers Normands ont l'avantage, cependant, l'infanterie Ecossaise parvient au corps à corps avec la pietaille Normande qui subit. Les morts sont nombreux des deux cotés, la cavalerie Normande contourne la mélée et vient mettre fin au pugilat, elle est rapidement rejointe par la cavalerie écossaise et le chaos continue. Le seigneur Raft Wars est blessé au cours de la bataille par un coup de lance lors de sa charge, mais il s'en remettra. La confrontation s'achève sans qu'un vainqueur ait pu se détacher, cependant, le lendemain, les troupes Ecossaises se sont repliées vers Carlisle et défendent la ville, Raft Wars ordonne d'installer le siège.

- 1090, lorsqu'il apprend l'attaque des Francs sur ses alliés Bretons, l'empereur ordonne à ses armées de franchir les frontières des Flandres et de France. Etrangement, le comté des Flandres tout entier se range pacifiquement aux cotés des impériaux après la trahison du comte Robert qui appelle ses vassaux à le rejoindre. Faisant indirectement partie de ceux la, Godefroy de Bouillon rend son fief de Bouillon au comte pour se liberer de son hommage et de ses obligations. Il prète serment au roi des Francs.
- 1090, la flotte almoravide, en déroute et réfugiée dans ses ports ne peut contrer la flotte Franque qui fait blocus dans le détroit de Gibraltar, empèchant ainsi beaucoup de mouvements entre les deux continents et les deux mers.
- 1090, les forts du Léon sont bientot terminés grâce à l'arrivée d'une partie des pèlerins venus aider la chrétienté. Le Léon a reçu également l'aide de nombreuses troupes Franques et de chevaliers désargentés.
- 1090, les troupes Franques assiègent Barcelone depuis déja plusieurs mois et demandent la reddition du comte qui refuse.
- 1090, les troupes du Leon et de Navarre se rencontrent aux alentours de Pampelune, le combat est serré et particulièrement meurtrier, finalement vaincus, les Navarrais se replient vers leur cité.
- 1090, Dol est tombée et le duc de Bretagne est tué au cours de la bataille, les nobles Bretons se disputent le trône. Finalement, Godefroy se l'approprie, considérant que s'étant volontairement dépossédé du fief de Bouillon pour servir le roi des Francs, il mérite bien une récompense pour sa loyauté et pour sa campagne. Quelques seigneurs locaux continuent de lui resister cependant, notamment guidés par le fils du défunt duc de Bretagne.
- 1090, les troupes Normandes continuent le siège de Carlisle qui devrait bientot ceder.

- 1091, quelques nouvelles de l'empire Byzantin, la flotte Byzantine est envoyée proteger les voies commerciales maritime impériales. Ainsi les accès ont été rétablis et l'empire Seldjoukide subit un petit frein dans son expansion. Les villes de Trébizonde et d'Acre voient la pression un peu relachée à leurs frontières avec l'anarchie qui règne dans l'empire Seldjoukide.
- 1091, Barcelone tombe, les comtes Raymond Berenger et Beranger Raymond sont capturés par les Francs qui rattachent le comté aux possessions de Raymond IV de Toulouse, ce dernier place l'un de ses lieutenant à la tête du fief en attendant une décision. Un coran est découvert dans les affaires personnelles de Raymond-Berenger dont la rumeur disait qu'il s'était converti à l'islam. Prisonnier avec son frère dans les geoles Franques, il attend son jugement.
- 1091, les nobles Bretons se rebellent à nouveau et reprennent la lutte. Godefroy doit garder son armée en eveil en permanence et la fatigue commence à peser.
- 1091, Carlisle tombe, les troupes Normandes entrent dans la ville, cependant, harassées et mal en point, Raft Wars juge qu'il serait imprudent de pousser plus en avant pour le moment.
- 1091, les armées du Leon assiègent Pampelune, soudain à la faveur de la nuit, un groupe d'habitants chrétiens ouvre les portes de la ville et fait promettre au roi Alfonse qu'il n'y aura aucun massacre d'habitants chrétiens et que leurs biens seront protégés. Le roi du Leon jure et entre dans la ville, les gardes se rendent et le souverain est capturé. Après la découverte d'un coran dans les affaires personnelles de celui ci, il est évacué vers le Leon.
- 1091, l'armée impériale des Flandres se place à la frontière et protège le comté de toute intrusion Franque avec l'aide de Robert de Flandres "le traitre". Plus au sud, la deuxième armée impériale marche vers Paris sans rencontrer de resistance pour le moment.
- 1091, les armées pontificales débarquent en sardaigne, le judicat du nord accepta sans conditions d'être annexé par les états pontificaux, mais les trois autres resistèrent. Les troupes gênoises et Vénitiennes parvinrent sur l'ile dans l'année pour proteger leurs acquis et engagèrent le combat avec les troupes papales à certains endroits. Devant cette triple agression, la noblesse du judicat du sud remit les pleins pouvoirs aux chevaliers de l'ordre de la Sainte Croix qui règnent depuis officiellement sur le sud de la Sardaigne, leur alliance avec les états pontificaux empèche ces derniers d'attaque le pays.

- 1092, lors de son évacuation vers le Leon, le convoi qui transportait le dernier souverain de Navarre est attaqué par une troupe mahométaine qui parvient à l'emmener.
- 1092, les rebelles Bretons parviennent à reprendre une petite partie du pays, mal soutenu par les habitants locaux, mal nourris étant donné les sabotages des années précédentes et la famine qui règne en Bretagne et harassés par trois années de guerres incessantes, Godefroy "le sans-terre" n'arrive pas à reprendre l'initiative.
- 1092, l'armée impériale envoyée contre Paris rencontre l'armée de Raymond IV de Toulouse, revenue en vitesse après avoir laissé quelques troupes proteger le comté de Barcelone et ramenant le comte prisonnier. Les hommes ne sont pas en ordre de bataille, il sont fatigués et en mauvais état après leur campagne vers l'hispanie, mais il FAUT défendre Paris. Le combat s'engage après une semaine de pourparler, les troupes impériales chargent les flancs des francs avec leur cavalerie lourde, l'infanterie est la pour les acceuillir, mais ils ne sont pas assez solides pour tenir longtemps. Voyant que ses chances de gagner la bataille étaient très mince, Raymond de Toulouse organisa un plan de repli habile et courageux. A la tête des chevaliers francs, il harcela la défense Germanique dans le but d'y trouver une faille, les mouvements des troupes impériales voulant empècher la trouée de leurs ligne provoqua un léger désordre. Voyant cela la cavalerie lourde des chevaliers germaniques vint preter main forte et le combat fut douloureux, beaucoup de nobles sont morts des deux cotés ce jour la. Ce répit avait donné le temps aux troupes Franque de commencer leur repli vers les forteresses avoisinantes, Raymond de Toulouse gagna un temps suffisant puis ordonna le repli rapide vers une place forte non loin de la. L'armée impériale, presque intacte, mais désorganisée avait emporté une victoire, cependant, le désordre était suffisant pour que Frederic de Hohenstaufen n'ordonne de monter le camp voyant que toute tentative de poursuite était vaine.
- 1092, en Sardaigne, les armées Papales sont ralenties par la défense des Sardes, mais, rongées de l'intérieur par les conflits entre gênois et Vénitiens, ils ne tardèrent pas à ceder aux forces du pape qui prirent le contrôle de l'ile.

- 1093, en Ecosse, une armée Ecossaise menée par Alexander, fils du roi d'Ecosse campe aux abords de la région de Carlisle occupée par les Normands.
- 1093, en Bretagne, les Francs subirent quelques escarmouches, mais contrôlent encore une bonne partie du pays.
- 1093, les troupes impériales qui campent en France font marche de nouveau vers Paris, mais avancés en plein coeur du dispositif défensif franc, ils subirent rapidement les attaques de cavalerie sur leurs arrières et les harcèlements. Finalement, Frederic de Hohenstaufen doit renoncer à prendre Paris et recule vers la ville de Reims qu'il assiège.
- 1093, après quelques tractations, le roi de Léon se proclame régent de Navarre en attendant un meilleur arrangement legislatif.

________________________________________________
глупый - Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !

"Tout homme n'a pas le droit d'entasser du blé, quand son semblable meurt de faim, tout ce qui est nécessaire à l'existence de la vie des hommes, appartient à la société, son superflu seul est un objet de commerce."

"Lorsque le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
En fait c'était un bon gars ce Robespierre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhr
Prêteur


Nombre de messages : 727
Age : 22
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 21:06

Le Roy de France est outré par l'attaque d'un pays qu'il considéré comme ami avant cette attaque, la signature d'un PNA n'ayant apparemment pas suffit à calmer les appétits monstrueux de l'Empereur, il regrettera de ne pas nous avoir asséné un coup fatal car désormais c'est le courroux de tout un peuple qui s'abattra sur l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorn
Consul


Nombre de messages : 836
Age : 21
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 21:34

C'est une trahison d'un gout amère pour les feudataires francs. Cet acte acerbe et démontrant toute le déshonneur dont peut fait preuve l'Empire, ce traître lépreux, est la vérité mise sous les yeux de tous. Alors que les pieux francs partaient combattre les infidèles en Hispanie, voila que l'hérétique empereur trahit les fils de la bonne église. Le courroux divin sera sur vous. Prenez garde peuples du monde, l'assassin Empereur vous guette, et bientôt il vous engloutira, vous soumettra. Violera vos enfants et égorgera vos femmes . Au nom du Roy des Francs, Au nom du peuple Franc, Au nom de la Sainte Eglise, déclarons la guerre totale, sans répits et sans acalmies au monstrueux et infâme Empereur. Seul les morts verront la fin de la guerre, l'Empereur et les chiens galeux qui lui servent de vassaux en feront parti.

Gloire aux défenseurs de la pieuté et de l'ordre en la sainte Europe !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzgluf
Edile


Nombre de messages : 339
Age : 22
Localisation : Entre les deux poches de mon pantalon
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 21:36

Nous retournons l'insulte au Roy de France qui malgré les avertissements répétés de l'Empereur a voulu attaqué un allié de l'Empire forçant nos deux nations à entrer en guerre. Puisqu'a priori aucun reglement par la paix ne semble souhaitable par les Francais, vous aurez donc la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorhinel
Consul


Nombre de messages : 1193
Age : 23
Localisation : Montagnes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 21:43

Il est toujours intéressant d'apprendre que les Francs ne s'attendaient pas à ce que leurs voisins honorent une alliance.

Et d'autant plus intéressant de découvrir que l'un d'eux prétend agir "Au nom de la Sainte Eglise" alors que, si je ne m'abuse, il n'a rien d'un commandeur des croyants.


Vous savez, quand on attaque quelqu'un, il faut s'attendre à ce que ces alliés, au nom de ce qui est justement saint, honorent leur alliance malgré leur "amitié" envers un pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorn
Consul


Nombre de messages : 836
Age : 21
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 21:45

Le Roy des francs est représentant de l'Eglise en terres franques, infidèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorhinel
Consul


Nombre de messages : 1193
Age : 23
Localisation : Montagnes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 21:53

Oh, pardonnez-moi, je ne savais pas que vous étiez le Roi des Francs. Enchanté de vous rencontrer, votre Majesté !

Tout sarcasme mis à part, je suis impressionné du fait que vous n'ayez pas consulté le Pape, que vous représentez justement. Je ne sais pas s'il sera ravi de déclarer Ennemi de l'Eglise un Empire qui s'est réconcilié avec elle il y a si peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhr
Prêteur


Nombre de messages : 727
Age : 22
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 23:07

Même si la foi que vous embrassait ne me plaît absolument pas, je ne savais pas les gens de votre peuple avaient une mémoire douteuse. Le Pape a proclamé le Roi des Francs chef de l'Eglise Française, en cela, il nous suffit pour aller mener la guerre sainte sur nos terres qui plus est car oui, avant qu'une quelconque attaque soit prévue dans le Sud, une discussion avec votre Grand Vizir a clairement démontré la félonie du Comte de Barcelone à l'égard de notre couronne et en faveur du Dar-Al-Islam, notre courtoise visite en terre Ibérique n'a fait que démontrer tout cela. Egalement, nous avions entretenus avec le représentant à l'économie du Saint-Empire des discussions sur lesquels il affirmait que l'alliance avec la Bretagne serait rompu sous peu, d'où notre attaque sur la Bretagne ancien vassal du Roy des Francs. Nous espérons par la même occasion le soutien du Pape dans cette douloureuse affaire, nous espérons que les conflits qui animent désormais l'Empire contre un Royaume représentant de la Sainte Eglise nous donnent le soutien du Pape et prouvent que la paix conclue entre l'Empereur et le Pape n'étaient qu'apparences de la part de l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzgluf
Edile


Nombre de messages : 339
Age : 22
Localisation : Entre les deux poches de mon pantalon
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 23:14

L'appel à la croisade reste du ressort du Pape si mes souvenirs sont bons, dans sa volonté de s'arroger les pouvoirs du Saint Père le Français ferais bien de ne pas aller trop loin. La Bretagne s'est déclarée indépendante c'est son droit, vous l'avez attaquer c'est votre droit nous vous attaquons car vous attaquer un allié nous sommes toujours dans le droit et d'ailleurs le Français dans sa volonté de rendre illégitime la guerre que mène l'Empire nous calomnie, la Bretagne est notre alliée et le restera. Par ailleurs nous appelons le Pape à ne pas prendre parti dans cette affaire mais à chercher à trouver la paix entre nos deux partis comme l'Empire cherche à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
Censeur


Nombre de messages : 2026
Age : 22
Localisation : LYON ( et je ne suis pas Belge)
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 23:23

Arzgluf a écrit:
L'appel à la croisade reste du ressort du Pape si mes souvenirs sont bons, dans sa volonté de s'arroger les pouvoirs du Saint Père ....
Assez comique de la part de ceux qu'il y a peu essayait de se séparer du dit Saint Père...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzgluf
Edile


Nombre de messages : 339
Age : 22
Localisation : Entre les deux poches de mon pantalon
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Jeu 30 Juin 2011 - 23:28

Comme dit plus haut nous avions nos raisons et le Pape ses revendications, maintenant tout cela s'est réglé et les deux partis sont parvenus a une conciliation qui les satisfont. Toutefois l'Empereur à l'honneur de révéler clairement son opposition au Saint Père quand il en a une et il n'essaye pas de miner son pouvoir sous des dehors amicaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: F3 - L'an 1080   Aujourd'hui à 12:18

Revenir en haut Aller en bas
 
F3 - L'an 1080
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» H264, Full HD 1080, 720 à 60 ips, grand angle, .... au secouuuurs !!!
» [CXL] Agri-Plaine
» Fluvore
» Exporter ses images en gardant la qualité ?
» Мстящий Лозовик

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L’Agora :: Roles Players-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit