AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSiteBoutique

Partagez | 
 

 La revolution française

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ORGETORI
Invité



MessageSujet: La revolution française   Dim 29 Avr 2007 - 20:07

Je cree ce topic pour que vous puissiez y mettre vos opinions. En effet la revolution francaise a joue un grand role sur les institution de maintenant.
Elle a permi de faire progresser la nation.
Mais nous pouvons aussi nous dire pourquoi la revolution?
Aurait on pu eviter cette derniere? Qui en etait les acteurs? Comment en ait on arrive la?
Poser toutes vos opinions, tout ce que vous penser sur la revolution francaise (causes, consequences, aspect positifs et negatifs...)

merci de repondre!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Alegs
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 29
Localisation : Fers Luperis (le Fort des Loups)
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: La revolution française   Dim 29 Avr 2007 - 20:11

Héhéhé je peux en dire deux mots: ça s'est inspiré des révolutions Américaines (1787, me suis renseigné!!) et Anglaise (Bill of Rights je crois)... Mais je ne saurais dire laquelle avant l'autre... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesnail89.skyblog.com/
ORGETORI
Invité



MessageSujet: Re: La revolution française   Dim 29 Avr 2007 - 20:24

Tu es cale en histoire sur les temps modernes?
Revenir en haut Aller en bas
bince6610
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 5127
Age : 26
Localisation : Pas-De-Calais(62)
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Dim 29 Avr 2007 - 20:32

D'abord il a les révolutions anglaises contre Charle II et Jacque II qui avaient tenté de rétablir une monarchie absolue en Angleterre puis la révolution Américaine. Ajoute à cela les idées des Lumières et les abus des ordres privilégièes en France, le mauvaise état des finances, Louis XVI qui n'arrive pas à améliorer les finances. Tous cela combiné donne la Révolution Française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alegs
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 29
Localisation : Fers Luperis (le Fort des Loups)
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: La revolution française   Dim 29 Avr 2007 - 20:35

ORGETORIX a écrit:
Tu es cale en histoire sur les temps modernes?

Ah non loin de là!! C'est un simple concours du hasard qui a fait que j'ai aidé un ami de Première à réviser son cours d'histoire sur ledit sujet!! Laughing

bince6610 a écrit:
D'abord il a les révolutions anglaises contre Charle II et Jacque II qui avaient tenté de rétablir une monarchie absolue en Angleterre puis la révolution Américaine. Ajoute à cela les idées des Lumières et les abus des ordres privilégièes en France, le mauvaise état des finances, Louis XVI qui n'arrive pas à améliorer les finances. Tous cela combiné donne la Révolution Française.

Effectivement ce sont bien toutes ces circonstances qui nous ont amené là!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesnail89.skyblog.com/
Fatman
Consul
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Dim 29 Avr 2007 - 21:08

Very Happy ca tombe bien, tout mon semestre j'ai eu un cours sur la période révolutionnaire.

Au sujet de l'inspiration américaine et anglaise, il y a plusieurs théories. On peut considerer qu'il y a 1 seule révolution mondiale (aujourd'hui on dirait plutot atlantiste) qui débute en Amérique en 1774, qui s'essoufle au début des années 1780 puis qui reprend avec la Révolution francaise. La troisieme phase de révolution est celle de Napoléon qui propage l'esprit révolutionnaire et libéral a une grande partie de l'Europe.
C'est une théorie parmis d'autres. Mais il est certain que Voltaire, Rousseau et d'autres philosophes francais, dont s'est alimentée la Révolution, admiraient le systeme anglais.

D'autres éléments qui ont une responsabilité dans la Révolution : la crise économique et les mauvaises récoltes de la fin des années 1780, la "révolution des juristes" qui parviennent a faire modifier le systeme de vote au sein des Etats généraux, les mauvais choix de Louis XVI, la tres mauvaise réputation de la reine (surnommée "madame déficit") parmis la population ...

Qui en sont les acteurs ? Le roi, bien sur, il a une responsabilité directe, autant par sa personalité que par ses choix et actions, dans le déroulement de la Révolution. Les parlements municipaux (a l'époque, des institutions de justice) également, qui malgré leur situation de privilégiés, ont réussi a se faire passer pour les defenseurs de cette révolution. Certains représentants du peuple (des 3 ordres), que ce soit au sein de l'Assemblée nationale constituante, puis de la Convention et enfin du Comité de salut public. Les journalistes : pendant la période révolutionnaire, des journalistes comme Marat (l'Ami du peuple) ont une influence énorme sur les évenements, et ils jouissent d'une liberté relative. La société parisienne, qu'elle soit bourgeoise ou populaire, qui prend parfois elle meme des initiatives, et bien sur les Sans culotte. Quelques grands personages qui s'impliquent dans la politique, comme Talleyrant, Necker, Napoléon, Robespierre ... En fait, on pourrait faire une liste ininterrompue. La Révolution francaise est en cela constitutive de l'esprit national, que pratiquement chaque francais y a pris part a un moment ou a un autre.

Aurait on pu l'éviter ? On aurait tres probablement pu la restreindre : en effet, en 1789, rien n'indiquait qu'on se lancait dans une remise en cause du systeme monarchique lui meme, et d'ailleurs, tres peu de gens le désiraient.
Je ne pense pas qu'on aurait pu l'éviter, tout comme il n'a pas été possible de revenir par la suite a l'Ancien Régime. La société necessitait de profondes modifications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORGETORI
Invité



MessageSujet: Re: La revolution française   Dim 29 Avr 2007 - 22:02

c' est bien mais il faudrait les etayer (en profondeur) :lol!:
L' angleterre etait une monarchie au depart. Mais avec le pouvoir absolu et les philosophes ils en sont devenus a la monarchie parlementaire. Avec entre autre en 1689 the bill of right et en 1678 l' habeas corpus qui visait a equilibre le pouvoir royal dont le jugement arbitraire royal. De plus le roi a partir de ces dates la n' avit presque plus d' autorite sur le peuple puiqu' il doit prendre des decisions en se referant au parlement sans quio il serait passible de sanction. Pour en revenir a la france les philosophes francais mettaient en place sous louis XV l' encyclopedie qui cette derniere aurait pour but de concentrer toutes les connaissances du monde et de denocer les inegalites de la societe. De plus Montesquieux dans De l' Esprit des lois, livre XI, 1748 critiquait les 3 pouvoirs qui reunit en une seule personne pourrait transformer la societe en un cahos et que tel ou tel personne aurait peur des opinions d' un autre sous peine d' etre enferme dans les lettres des cachets. En claire ce serait une vraie tyranie. C' est ce qu critique les philosophes. Ils veilent garder la monarchie pas en tant qu' absolue mais en tant que monarchie parlementaire. De plus ils revendiquent les libertes d' expressions et les libertes individuelles. Ceux qui ont participer a l' elaboration de l' Encyclopedie sont entre autre Diderot et Dalembert. Quand a la revolution francaise elle peut s' expliquer par le fait que la france une ds grandes puisssances europennes comportait un enorme deficit budjetaire du aux colonies, aux diplomaties et surtout a la guerre d' independance. de quelques milion de livres. Lorque louis XVI arriva au trone il etait encore jeune et inexperimente en matiere de politique. Il a apele comme ministre de l' economie Necker avait pour but de collecter les impots; seulement il proposa de preleve les impots chez les nobles. Ce qui souleva leur colere et leur desaprobation. Suite a cet echec (j' abrege) louis XVI renvoya Necker. Entre temps il y avait les Etats generaux. Les deputes du tier etat affirmaient qu' ils n' etaient pas les representants d' un ordre, mais qu' ils veulent ete les representants et voulait etre reconnut en tant que tel comme le sont les nobles et le clerge. Ils voulaient avoir les meme droits qu' eux. Le 17 juin 1789, les deputes du TE prennet le nom d' assemble nationale. ils vont etre rejoint par la grande majorite des deputes du clerge et une fraction de nobles. Les deputes vont travailles sur les cahiers de doleances qui sont eriges par les 3 ordres. ces deputes de l' Assemble Nationale vont pretter serment du jeu de paume le 20 juin 1789. Ils jurent de ne pas se parer avant d' otter une constitution au pays. Apres le serment du jeu de paume, Louis XVI refuse de la reconnaitre mais sous la pression finnit par la reconnaitre. Il envoie le ministre Necker 11 juillet 1789, des finaces et decide de placer des regiments dans paris (environ 20000 soldats). Suite a l' echec de ce ministre pour que les priviligies (nobles et clerges) payent les impost il est renvoyé, ce qui deplait au peuple puique Necker etait quelque peu connu. A savoir que le peule ne souhaitait pas la fin de la monarchie mais une monarchie plus approprie vis a vis de leur statut. Seulement des opposants aux regimes (nobles et bourgeois) se sont servi de la misere du peuple pour le me ranger de leur cote. D' autant plus qu' une rumeur du nom de complot aristocratique ( ou grande peur) affirmait que des hordes de brigands a la solde des seigneurs allaient bruler les terres des paysans. Ces derniers se sont armés et ont brules les terriers (c'est un registre qui constituent tous les droits seigneuraux qui s' y rapportent) et ont massacre les aristocrates. Ajouter a cela que le chomage augmentait, que la cour depensait entre autre celles de Marie Antoinette (avec l' affaire du collier).
La pression se faisait sentir et le peuple plus qu' en colere font une descente aux invalides (qui regorgeait d' armes et de munitions) puis ils sont alles a la Bastille prise le 14 juillet 1789. Sous pretextes que tous les opposants aux regime monarchique y etaient enfermé alors qu' il y avit 3 prisoniers le jour de la prise de la Bastille. L' Assemblee nationale devient en juillet 1789 l' assemblee constituante et reagit al grande peur et a la prise de la bastille. Elle abolit les droits seigneuraux(nuit du 4 aout 1789).
Le 26 aout 1789 est vote la Declaration des droits de l' hommes et du citoyen.

On peut dire que la revolution est du en partie a des troubles politiques, finaciers et complots.
Bon je ne vous ai pas tous mis car je suis fatigue de ma journee je vous ferai part du reste plus tard.
Merci et faites part de vos opinions.
Revenir en haut Aller en bas
Fatman
Consul
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Dim 29 Avr 2007 - 23:12

Il y a quelques fautes et simplifications qui méritent d'etre clarifiées :
- Montesquieu ne fait pas que critiquer la non-séparation des pouvoirs : il propose une théorie de ces pouvoirs, alors que jusqu'a présent ils n'etaient pas dissociés. A noter que les 3 pouvoirs qu'il évoque ne sont pas les memes que les actuels.
- Certains philosophes étaient carément républicains : Rousseau par exemple, ou encore Machiavel (quoique des doutes persistent a son sujet).
- Je ne crois pas que Louis XVI soit particulierement inexpérimenté. Il a plutot été dépassé par les évenement, comme tout le monde a cette époque.
- Les Etats généraux avaient pour but de creer un nouvel impot. Les représentants du Tiers etat réclament (et obtiennent) plusieurs choses :
-- le doublement du nombre de représentants du Tiers Etat par rapport a ceux du clergé et de la noblesse.
-- le vote par tete et non par ordre au sein des Etats généraux.
-- que les 3 ordres se rassemblent au meme endroit, et non chacun dans un lieu de réunion particulier.
- "Le 17 juin 1789, les deputes du TE prennet le nom d' assemble nationale." : cela signifie ces députés disent tirer leur légitimité de la Nation, le roi n'a donc plus d'autorité sur eux : c'est une premiere remise en cause de l'absolutisme.
- les cahiers de doléances rassemblent les demande de tout le peuple, relayé par les députés a leur roi et censés lui etre présentés lors de la réunion de Etats généraux.
- lors du serment du jeu de paume et en conséquence les députés de l'Assemblée nationale prennent le nom d'Assemblée nationale constituante, c'est a dire qu'ils veulent donner une constitution a la France : c'est la fin de l'absolutisme, puisque le pouvoir du roi sera ainsi limité a un texte.
- le peuple ne remettait pas en cause le roi et la monarchie : ils critiquaient en revanche les aristocrates qu'ils voyaient un peu comme les lobbies actuellement : un contre pouvoir, un moyen de pression sur le roi, dont celui ci devrait se débarasser.
- lors de la Grande Peur, les paysans se sont d'abord armés pour résister aux brigands. Ne voyant pas venir les brigands, il est arrivé qu'ils aillent réclamer des comptes au seigneur du coin. Dans certain cas, ils se sont aussi attaqués aux symboles de ses privileges. En revanche, les cas ou ils s'en sont pris directement au seigneur et a sa famille sont tres rare.
- Les dépenses faramineuses de la Cour sont encore en question : n'etait ce pas que des rumeurs ? pris dans wikipedia :
Citation :
À noter que les dépenses somptuaires représentent moins de 1 % des recettes de l'État, et que le service de la dette en absorbe 80 %. Cette dette énorme provient essentiellement de la Guerre d'indépendance américaine.
- les parisiens ont attaqué la Bastille pour y prendre de la poudre, et peut etre aussi pour abattre un symbole d'un des pouvoirs royaux : les lettres de cachet. Le but etait de se doter d'armes pour se défendre contre les troupes étrangeres du roi.
- L'AN constituante ne fait pas qu'abolir les droits seigneuriaux (d'ailleurs, elle ne le fait pas tout a fait) : elle abolit tous les privileges, y compris les privileges de certaines provinces. C'est une chose qu'on oublie trop souvent, et c'est assez important puisque cela marque un pas en avant dans la centralisation de la France.

La Révolution a connu ensuite beaucoup de rebondissement, a souvent une question s'est posée : faut il finir la Révolution ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alegs
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 29
Localisation : Fers Luperis (le Fort des Loups)
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: La revolution française   Lun 30 Avr 2007 - 6:19

Fatman a écrit:
D'autres éléments qui ont une responsabilité dans la Révolution : la crise économique et les mauvaises récoltes de la fin des années 1780, la "révolution des juristes" qui parviennent a faire modifier le systeme de vote au sein des Etats généraux, les mauvais choix de Louis XVI, la tres mauvaise réputation de la reine (surnommée "madame déficit") parmis la population ...

La nation française était dans une situation de crise alors? Les sujets étaient très mécontents et ce fut le ras-le-bol national. En très condensé, c'est l'explication de la Révolution!! Laughing

Citation :
les parisiens ont attaqué la Bastille pour y prendre de la poudre
Rafraichissez moi la mémoire: c'était pour achever la révolution, pour mater les guerres de Vendée ou pour résister aux nations coalisées contre la France qui arrivaient par l'est? silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesnail89.skyblog.com/
bince6610
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 5127
Age : 26
Localisation : Pas-De-Calais(62)
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Lun 30 Avr 2007 - 8:27

La Bastille était le symbole de la Monarchie, je pense que la prise de la Bastille était plus symbolique qu'autre chose.


Citation :
c'était pour achever la révolution, pour mater les guerres de Vendée ou pour résister aux nations coalisées contre la France qui arrivaient par l'est

La prise de la Bastille eu lieu le 14 juillet 1789, ces évenements là n'eurent lieu que quelques années plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORGETORI
Invité



MessageSujet: Re: La revolution française   Lun 30 Avr 2007 - 9:43

je ne sias ps quelles etudes qu tu fais fatman, mais en tout cas je suis daccord avec ce que tu dis. Mais la prisede la bastille n' a pas ete realiser pour prendre les armes puique le peuple a piller les invallides pour y prendre les munitions et ensuite se rendre a la Bastille (il y en avit certe puisque c' estait le symbol de l' absolutisme royale) mais les invalides contenait tous l' armement principale du royaume. Donc tu ne peux pas dire que le peuple veulent prendre la Bastille pour les munititons sinon comment ils auraient fait sans armes. De plus a la bastille il y avit environ 3 prisonniers, avoue que c' est byzare pour des lettres de cachet (sous louix XV car elle a ete construite en 1752 et sous louis XVI tres peu etaient emprisonnés).

je n' ai pas ete explicit hier car il etait tard et j' eatis :geek:
mais tu as raisons (au fait Machiavel faisiat parti de l' epoque humanisme et renaissance, c' etait un philosophe et le therme de republicain n' existait pas en la periode de la renaissance).


Dernière édition par le Lun 30 Avr 2007 - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alegs
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 29
Localisation : Fers Luperis (le Fort des Loups)
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: La revolution française   Lun 30 Avr 2007 - 9:56

Ok d'ac!!
Donc bon, s'emparer de la poudre... Moyen quoi!! Smile
Machiavel, je me doutais aussi qu'il n'était pas des Lumières mais je n'en était pas bien sûr!! silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesnail89.skyblog.com/
Fatman
Consul
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Mar 1 Mai 2007 - 14:24

Machiavel n'etait pas républicain, puisqu'effectivement ce terme n'existait pas. Mais d'autres philosophes (Rousseau entre autre) le considere comme tel, car il a (selon eux) développé des théories permettant au peuple de renverser les monarques et d'établir des républiques.

Au sujet de la poudre, je persiste et signe. Les parisiens se sont armés aux Invalides, puis sont allés prendre la poudre de la Bastille.

pris sur le site Herodote :
Citation :
Au matin du 14 juillet, des artisans et des commerçants se rendent à l'hôtel des Invalides en quête d'armes. Le gouverneur cède aux émeutiers et ouvre les portes. La foule emporte 28.000 fusils et 20 bouches à feu. Mais il lui manque encore de la poudre...

Des émeutiers rugissent alors : «A la Bastille !» où la rumeur prétend que de la poudre y aurait été entreposée. Au demeurant, le peuple a une revanche à prendre sur la vieille forteresse médiévale dont la masse lugubre lui rappelle à tout moment l'arbitraire royal.

La poudre etait donc la premiere raison pour attaquer la Bastille. Il y a avait bien sur aussi la volonté d'abattre un symbole, mais ce n'est pas ca qui a guidé les émeutiers ... en tout cas pas consciemment. En revanche, pour la destruction de la Bastille dans les jours qui ont suivis, c'etait un acte clairement symbolique.

a Alex : le roi avait massé des troupes autour de Paris. Se sentant menacé, le peuple de Paris est allé prendre des armes.

tu parles de "nation francaise", mais a cette époque ce terme et ces idées n'existent pas officiellement : on les trouve dans les livres des philosophes et dans les tetes de certains bourgeois, mais pour la grande majorité du peuple, ce qui soude les Francais, c'est leur roi.
Il n'y a pas de ras le bol national ni de mécontentement envers le roi et son absolutisme, au contraire. Il y a une crise économique qui devrait entrainer des réformes fiscales. Mais les nobles refusent ces réformes. Le mécontentement se tourne plutot contre les nobles et la société d'ordre. Ce sont les erreurs du roi qui vont conduire a ce que le peuple francais cesse de lui faire confiance dans les années qui suivent

En revanche, ce que tu décris est plus proche de ce qui s'est passé en 1792-1793 : a ce moment, le peuple se concoit en tant que nation de citoyens.

Citation :
je n' ai pas ete explicit hier car il etait tard et j' eatis geek

C'est bien ce que j'avais compris Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Censeur
avatar

Nombre de messages : 2930
Age : 27
Localisation : Chili
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Mar 1 Mai 2007 - 15:31

ORGETORIX a écrit:
je ne sias ps quelles etudes qu tu fais fatman, mais en tout cas je suis daccord avec ce que tu dis.
Fat étudie l'histoire, tout simplement ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeantique.forumactif.com
ORGETORI
Invité



MessageSujet: Re: La revolution française   Mar 1 Mai 2007 - 15:51

Non c pas possible!!!!!!!! bounce
Je suis aux :)o(: car plus tard je voudrais devenir profeeseur et maitre conferencier a l' universite. J' ai la chance de tomber sur quelqu' un qui etudie l' histoire :Bravo: Razz

Fatman pourraist tu me dire les etapes pour en arriver la?
Revenir en haut Aller en bas
Fatman
Consul
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Mar 1 Mai 2007 - 16:26

huhu, je suis qu'en 2e année, et encore, j'ai pas l'intention de m'éterniser dans cette filiere ...

Pour etre professeur en college ou lycée, je pense qu'un master (5 ans) suffit, ainsi bien sur que passer le CAPES (un concours)
Pour etre maitre de conférence ou prof en université, c'est plus long et plus hardu, les places ne sont pas nombreuses. Il faut soutenir une these, donc 8 ans minimum (compte plutot 10, mais tu pourras enseigner en TD des le Master). Il faut également qu'une place se libere parmis les professeurs déja en poste. Enfin, si t'es courrageux, tu peux tenter l'agregation ...

Mais globalement, il faut bosser Very Happy Je pense qu'un conseiller d'orientation pourra plus facilement d'aider. Je n'ai jamais cherché le parcrours pour etre prof, donc ce que je te dis n'est peut etre pas bon ...
Tu peux aussi aller directement rencontrer un maitre de conférence : prend rendez vous ... mais il pourrais bien te répondre qu'il n'a pas de temps a perdre avec quelqu'un qui n'est pas son éleve, et qui n'est meme pas dans la meme université que lui. Certains profs sont un peu arrogants ...

En tout cas : courrage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORGETORI
Invité



MessageSujet: Re: La revolution française   Mar 1 Mai 2007 - 17:55

Merci pour ces precieuses infos fatman.
Revenir en haut Aller en bas
Lio7
Hetwarthoe madr
avatar

Nombre de messages : 7852
Age : 35
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Mar 1 Mai 2007 - 18:29

Maintenant revenons à la prise de la Bastille :Merci:

________________________________________________
« Ce qui ne me tue pas me rend plus fort. »
Ảλέξανδρος Γ' o' Μακεδών
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacwald
Consul
avatar

Nombre de messages : 1307
Age : 31
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La revolution française   Mar 1 Mai 2007 - 20:01

Moi j'attand que vous en arriviez a là campagne d'Italie...
Au moins... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsjadis.kazeo.com/
Alegs
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 29
Localisation : Fers Luperis (le Fort des Loups)
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: La revolution française   Mer 2 Mai 2007 - 16:05

L'immobilisme du Roi y est aussi pour quelque chose alors si je comprends bien, Fat'? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesnail89.skyblog.com/
Fatman
Consul
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Mer 2 Mai 2007 - 16:43

hum ... plutot l'immobilisme des grands nobles et du haut clergé qui ne voulaient rien changer a la société. Le roi a surtout excédé les citoyens parce qu'il se défiait de son propre peuple : il masse des troupes étrangeres autour de Paris, il refuse de signer les décisions de l'Assemblée, il use de son véto un peu trop souvent, il faut le forcer a revenir a Paris et a porter la cocarde tricolore ... le sommet est atteint lorsqu'il s'enfuit de Paris. Il est soupsonné d'entretenir une correspondance avec les ennemis, via la reine qui est Autrichienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORGETORI
Invité



MessageSujet: Re: La revolution française   Jeu 3 Mai 2007 - 16:55

A savoir que le peuple ne voulait pas mettre fin a la monarchie mais la monarchie absolue pour la remplacer par la monarchie parlementaire. De plus on dit l' immoblisme du roi, Louis XVI a ete placé au trone assez jeune et n' avait pas assez d' experience pour gouverner. Je pense que ce n' etait pas un mauvais roi mais il a ete pri par les evenements qui des lors etaient en marche vers la revolution. De plus louis XV disait on le bien aime a fini son fin de regene et il n' etait plus aussi apprecier qu' au debut de son regne pour je ne sais quels raisons j ' ai un peu oublier.
tout ce que louis XVI souhaitait c' etait que le sang ne coule pas a paris, en effet on sait ce qui lui etait arrive par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Fatman
Consul
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Jeu 3 Mai 2007 - 17:07

Le peuple a changé de désir durant la Révolution. En 1789, il voulait réaffirmer sa confiance dans la monarchie et dans le roi a pouvoir gouverner, en revanche il fallait mettre fin a la société d'ordre. L'idée d'une monarchie parlementaire est venue avec la réunion des Etats généraux, les tensions qu'elle a provoqué et la prise de conscience que le roi préferait soutenir les nobles. En 1792, il etait clair que le roi etait tenu pour responsable de tous les maux de la France, et donc qu'il fallait s'en débarasser pour instaurer la République.

L'un des dangers lorsqu'on parle de la Révolution, c'est de croire que tous les évenement suivaient une fin prédestinée : la fin de la monarchie et l'instauration de la République. "Les évenements étaient en marche vers la Révolution", mais cette marche n'etait pas irresistible, les évenements auraient pu conduire a d'autres résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORGETORI
Invité



MessageSujet: Re: La revolution française   Jeu 3 Mai 2007 - 20:12

D' accord avec toi fatman, seulement je ne sais pas ce que tu entends par le fait que l' idee de monarchie parlementaire est surveneue lors de la convocation des etats generaux, car meme si le peuple (les bourgeois car ils ont le savoir pas les autres) commencait a se revolter contre le roi les philosophes des siecles des lumieres comme Diderot, Dalembert, Voltaire et tant d' autre evoquerent deja l' idee de monarchie parlemeentaire car ils ont eu vent de ce model Anglais, donc cette idee est survenue avant les etat generaux. De ce fait le roi n' etait pas plus mauvais que Louis XIV ou Louis XV seulement les problemes de pauvrete d' insalubrites de misere sociale d' inegalite sociale ont persiste pendant des siecles jusqu' au jour ou une faille s' est creee et aussi des choix, qui bien souvent ont ete difficile a prendre. On parle egalement les trahisons de louis XVI, ce qui inclut sa fuite a Varenne, les regiments de soldats dans Paris, la nationalite de la reine (autrichienne). La revolution est nee des problemes present dans le royaume mais aussi d' une fraction de nobles de clerge et une partie des bourgeois qui on t profite de la situation, des faiblesses du roi et pour en arriver a renverser la monarchie, ils ont du embrigader le peuple pour mieu le retourner contre roi. Ce dernier ne voulait pas que le sang coule dans paris. Maintenant que nous avons etabli les causes de cette revolution plus ou moins en profondeur nous pouvons dire d' une les consequences de cette revolution et de deux si oui ou non il aurait fallu sauver la tete du roi.

Si des elements concernant les raisons de la revolution n' ont pas encore ete ajouter vous pouvez les mettres cela ne fera que de develloper le debat sur le theme en question.
Revenir en haut Aller en bas
Fatman
Consul
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Jeu 3 Mai 2007 - 21:37

l'idée etait la, mais elle n'etait pas généralisée. Elle a séduit progressivement les bourgeois députés du Tiers état qui y ont vu une facon de renverser le pouvoir des nobles tout en pesant d'avantage sur la politique du roi en France. Il serait interessant de faire une recherche dans les cahiers de doléance pour trouver ceux qui réclament un parlement ...

Aurait il fallut sauver la tete du roi ? Je pense que c'est une question de position politique. A l'époque, la question a été tres tendue (je crois que l'execution a été votée a 1 voix pres a l'Assemblée). Elle est surtout venue du général en chef prussien (ou autrichien je ne sais plus) qui a lancé une mise en garde au peuple de Paris : "Si vous touchez au roi, je rase Paris". Forcément, ce genre de menace n'a pas joué en faveur du roi, encore plus catalogué "traitre a la nation".
Il est possible que s'il n'avait pas été executé, la politique francaise ne se serait pas radicalisé et les Montagnards n'auraient pas pris le pouvoir quelques mois plus tard et instauré la Terreur. On aurait echappé aux massacres qu'on connait, aux tribunaux révolutionnaires (et arbitraire, un comble) et a la guerre contre les "fédérés", mais aurait on gagné la guerre contre les troupes étrangeres sans cela ? Et la guerre contre les royalistes de Vendée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacwald
Consul
avatar

Nombre de messages : 1307
Age : 31
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La revolution française   Ven 4 Mai 2007 - 12:22

Difficile de refaire l'Histoire...
Cela dit la mort du roi alimente la propagande étrangère contre la France présentée comme quasi-anarchiste...
Cela alimente aussi la propagande des "bonnets rouges" puisqu'après ça la France est un pays "libérer du tyran" qui a vocation à libérer ses voisins...
C'est une véritable fracture (non pas sociale...) entre la France et l'Europpe...

Napoléon l'a bien compris et c'est pourquoi après le consulat, qui reste un régime révolutionnaire classique, il accepte l'idée l'idée de l'Empire.
Outre les ambitions personnelles (quoiqu'il était déjas consul à vie avec la faculté de choisir son successeur...) , l'Empire est un formidable compromis entre l'héritage révolutionnaire français et la tradition monarchique européenne. D'où l'importance de la présence du Pape au Sacre pour que le Buenaparte révolutionnaire ait la légitimité d'un Napoléon Empereur aux yeux des cours européennes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsjadis.kazeo.com/
Fatman
Consul
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Ven 4 Mai 2007 - 13:39

toutafé.

Il est interessant de constater que des Etats comme la Prusse ont usé des memes réformes que la France révolutionnaires (en moins violent quand meme) quand ils ont vu que leurs anciennes méthodes ne marchaient pas. La Révolution a donc propagé son "message" par des moyens tres détournés

(les Italiens qui revendiquent leur liberté face aux Francais ... et qui la revendiqueront ensuite face aux Autrichiens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacwald
Consul
avatar

Nombre de messages : 1307
Age : 31
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La revolution française   Ven 4 Mai 2007 - 15:50

Les Italiens c'est compliqué...
L'Italie n'était pas encore un pays à part entière. Et les Italiens ont acclamés Napoléon quand il a chassé les Autrichiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsjadis.kazeo.com/
Martius
Prêteur
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 25
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: La revolution française   Ven 4 Mai 2007 - 16:41

Ils n'aurait pas non plus acclamé les Autrchiens quand ceux ci avait chassé Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORGETORI
Invité



MessageSujet: Re: La revolution française   Ven 4 Mai 2007 - 22:51

Il faut dire que les relations diplomatiues ont beaucoup joue sur l' execution du roi ainsi que dans la revolution elle meme. Les francais se sont sentis trahis alor que le roi lui meme ne savait pas ou donner de la tete. Il ne voulait pas que le sang coule dans paris. A noter qu' a cette epoque la france etait l' etat le plus puissant d' europe. Et le peuple en se revoltant contre le roi s' et revolte contre l' absolutisme royale. Ainsi les autres etats monarchiques comme la prusse et l' autriche se sont crus menaces par cette revolution et ont decide de pretter main forte au roi. Or le roi en tant que sa seule personne les les autres Etats ne se souciait guere de lui mais comme il allait etre executer il fallait le proteger car en le protegeant on protegeait la monarchie. Et apres l' execution du roi le lundi 21 janvier 1793, les prussiens et les autrichiens n' ont pas rappliqué. Vous allez me dire oui mais ils se sont fait torches a Valmy certe mais si la personnalite du roi etait tellement importante a sauver une seconde guerre aurait donc ete utile, non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La revolution française   

Revenir en haut Aller en bas
 
La revolution française
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grande Bibliothèque :: Epoque Moderne-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit