AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSiteBoutique

Partagez | 
 

 Concour de poésie:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
{Ior el}
Censeur


Nombre de messages : 3955
Age : 23
Localisation : En Isère
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Dim 18 Avr 2010 - 16:39

J'ai dû tenir le lit hier avec une forte migraine et il faut que je reçoive le poème de Vickburg. Pour finir certain conseillers doivent réglé leurs problème technique et informatique (notamment moi et Wissemaster).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtiktom
Censeur


Nombre de messages : 3260
Age : 21
Localisation : partout où ça emmerde les autres,grâce à EurocardMastercard
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Dim 25 Avr 2010 - 17:38

Grande question totalement HS, messieurs les modos prière de ne pas lire, réponse courte attendue: Qu'avez vous donc tous contre Quendri?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byzas le Divin
Censeur


Nombre de messages : 3107
Age : 22
Localisation : Partout car il est Omnipotant
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Dim 25 Avr 2010 - 17:42

Secret Defense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://totalwar.superforum.fr/index.htm
Sid Marcus
Censeur


Nombre de messages : 3452
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Jeu 17 Juin 2010 - 16:00

La Reine Génocidaire

Sonnet à la Reine des Celtes.

Resplendissent de ses yeux un regard ténébreux,
Insensible à l'amour, héroïque et brutale,
Forte de sa puissance occidentale,
Elle arrive tel un serpent sur le sol brumeux.

De ces contrés nouvelles et fort lointaines,
Où ces terres inconnus sont pures et saines,
Sa Froide Majesté verse sur le pays pétrifié,
Les flots éternelles de la mortalité !

Elle s'enivre de ce pays jadis très beau,
Enflammé de mille flambeaux par ses vassaux,
Elle satisfait enfin tout ses mortels désirs !

Elle repart avec le regard couleur de saphir.
N'entendra t-elle jamais les hurlements au loin,
Du peuple d'ombres embaumé par ses grands soins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvailh Canmore
Consul


Nombre de messages : 1135
Age : 31
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Jeu 17 Juin 2010 - 16:26

Mouhahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Ven 18 Juin 2010 - 13:39

Résurrection


Alors que ma vie était plongée dans les sinistres ténèbres
Alors que l'ombre envahissait chaque recoin de mon âme
Que j'entendais les démons se rire de mes actes infâmes
et les voyais déjà se réjouir devant mon cortège funèbre

Un espoir naquit, dans les yeux d'une sainte
Cette lueur, frêle et si pâle, pouvait-elle m'apaiser ?
Ce simple reflet d'un puissant soleil sur la rosée
pouvait-il mettre fin à mon éternelle plainte ?

Son regard azur, calme mais perçant, me répondit
Il annonçait déjà la fin de ma lancinante douleur,
Effaça les flétrissures qui avaient souillé mon coeur
Ce regard seul, d'où je voyais jaillir la vie

Car, si , telle la rosée, la sainte semblait fragile
Se reflétait sur elle la lumière d'un astre souverain,
Et derrière son corps de femme, ses membres débiles,
Paraissait une force capable de percer l'airain

Cette force aurait pu me aisément me briser,
Elle s'acquitta d'une tâche plus difficile encore
En effet, en voyant mon triste et pitoyable sort,
Elle parvint, miraculeusement, à me pardonner

Ma longue épreuve n'était pas encore terminée
Car, il faut de nombreux exploits et de durs labeurs
Afin de rebâtir, pour toujours, une cité ruinée
Mais qu'importe cela, j'étais désormais sans peur

La vie m'avait emporté, tel un fleuve courroucé
Mais, à présent j'étais sauvé des eaux tumultueuses
Par une simple fille, servant le royaume de l'éternité
J'étais ressuscité, par la force du coeur d'une pieuse

Quoi de plus beau que la résurrection pour clore un concours sur la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Ven 18 Juin 2010 - 15:39

Bon, après ce bref intermède hs (je n'avais pas vu le thème), je vais parler de la mort, mais de façon un peu plus positive.

La fin

Ainsi suis-je donc enfin aux portes de l'éternité
Et ainsi, malgré ma faiblesse, mes membres tourmentés;
Mon esprit survit, plein de vitalité, et d'espoir
Mon coeur s'allège en voyant la lumière du soir

Je me sens prêt pour la traversée du fleuve,
Aboutissement d'une vie de joie et d'épreuve,
A présent seulement, pourrais-je me reposer,
Dans la cité céleste, à l'ombre de ses piliers

Car c'est bien la vie qui m'attend après la fin
C'est elle, pleine de bonté, qui m'accueille en son sein
Et me laisse contempler, sans regret aucun,
Le règne et la puissance infini du grand souverain

Mes faibles jambes semblent à nouveau me porter
Il me semble que je marche, lentement mais sans douleur
Une sensation délicate m'allège alors le coeur
Mes pieds nus sont doucement caressés par l'onde sacrée

L'horizon infini ne peut plus m'effrayer,
Car j'avance désormais avec certitude,
Conscient qu'après ma marche vers les sommets
Rien d'autre ne m'attend que la suprême béatitude

Bientôt je verrais la haute tour de blanc immaculé
Qu'importe mes douleurs passées, car une fois arrivé,
Ma joie et ma tranquillité ne connaîtront plus de limite
Sur terre, seul mon nom restera dans les contes et les mythes

Je l'aperçois enfin la tour infinie, par la taille et la beauté,
Dans quelques temps, je n'aurais plus rien à raconter,
Aujourd'hui, mes larmes passées disparaissent finalement,
Dans une douce pluie me purifiant de mes errements

Voici donc la fin d'un long et pénible voyage
Je quitte un monde, pour trouver la paix
Loin, si loin, de mes belles contrées sauvages,
Dans un pays où coulent le miel et le lait
Revenir en haut Aller en bas
Luis Daoiz
Censeur


Nombre de messages : 3359
Age : 22
Localisation : En compagnie de la femme de Wellan.
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Ven 18 Juin 2010 - 17:52

D'ailleurs on en est ou de se concours ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wissemaster
Censeur


Nombre de messages : 2576
Age : 20
Localisation : Carthage
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Ven 18 Juin 2010 - 19:15

Juge Wissem:
ABANDONNER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtiktom
Censeur


Nombre de messages : 3260
Age : 21
Localisation : partout où ça emmerde les autres,grâce à EurocardMastercard
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Ven 18 Juin 2010 - 22:01

Louis le Roy a écrit:
Bon, après ce bref intermède hs (je n'avais pas vu le thème), je vais parler de la mort, mais de façon un peu plus positive.

La fin

Ainsi suis-je donc enfin aux portes de l'éternité
Et ainsi, malgré ma faiblesse, mes membres tourmentés;
Mon esprit survit, plein de vitalité, et d'espoir
Mon coeur s'allège en voyant la lumière du soir

Je me sens prêt pour la traversée du fleuve,
Aboutissement d'une vie de joie et d'épreuve,
A présent seulement, pourrais-je me reposer,
Dans la cité céleste, à l'ombre de ses piliers

Car c'est bien la vie qui m'attend après la fin
C'est elle, pleine de bonté, qui m'accueille en son sein
Et me laisse contempler, sans regret aucun,
Le règne et la puissance infini du grand souverain

Mes faibles jambes semblent à nouveau me porter
Il me semble que je marche, lentement mais sans douleur
Une sensation délicate m'allège alors le coeur
Mes pieds nus sont doucement caressés par l'onde sacrée

L'horizon infini ne peut plus m'effrayer,
Car j'avance désormais avec certitude,
Conscient qu'après ma marche vers les sommets
Rien d'autre ne m'attend que la suprême béatitude

Bientôt je verrais la haute tour de blanc immaculé
Qu'importe mes douleurs passées, car une fois arrivé,
Ma joie et ma tranquillité ne connaîtront plus de limite
Sur terre, seul mon nom restera dans les contes et les mythes

Je l'aperçois enfin la tour infinie, par la taille et la beauté,
Dans quelques temps, je n'aurais plus rien à raconter,
Aujourd'hui, mes larmes passées disparaissent finalement,
Dans une douce pluie me purifiant de mes errements

Voici donc la fin d'un long et pénible voyage
Je quitte un monde, pour trouver la paix
Loin, si loin, de mes belles contrées sauvages,
Dans un pays où coulent le miel et le lait

Tiens, la fin du poème me fait penser à la vision qu'ont les Juifs de voir le paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Ven 18 Juin 2010 - 22:59

Ce n'est pas le paradis, c'est la terre promise. C'est-à-dire le pays des cananéens, conquis par Josué après l'exode. C'est-à-dire israel.

Selon les juifs, le paradis est simplement le jardin d'Eden.

Selon les musulmans, il me semble que c'est un espace de paix et de verdure, où on peut boire du vin (qui n'enivre pas) qui nous est servit et profiter des femmes qui le peuple. C'est donc essentiellement un lieu de plaisir et de paix.

Selon les chrétiens, c'est un lieu de communion. Le paradis c'est la jerusalem céleste d'où on peut contempler la beauté et la justice sans égale de Dieu. La béatitude est ainsi dans la communion avec dieu, la conscience immense de sa présence, et sa contemplation.
Revenir en haut Aller en bas
Sid Marcus
Censeur


Nombre de messages : 3452
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Dim 20 Juin 2010 - 10:19

Pourquoi tu mettrais une référence à la terre promise alors que tout ton poème tourne autour de la chrétienté (au niveau du thème religieux) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Dim 20 Juin 2010 - 13:33

Parce que le paradis est la terre promise, et la communauté des honnêtes hommes (et des bons chrétiens) est le peuplé élu. En gros :
1/ Avant Jesus, le peuple juif état l'élu, celui qui a reçu la révélation divine, mais s'éloignant sans cesse de Dieu, il a faillis.

2/ Mais alors Christ est arrivé, et il a annoncé que la rédemption était désormais possible pour toute l'humanité, réunie sous sa croix, et autour de son message. Il n'y avait donc plus d'élection, mais la réunion d'une communauté (chrétienne) destinée à la "terre promise" cad en fait l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Anthonyuss
Consul


Nombre de messages : 1746
Age : 24
Localisation : Hispanie.
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Sam 9 Avr 2011 - 18:36

Bon et bien vu que ses derniers-temps, notre prof de Français nous a saoulé avec ses poèmes, je vais vous citer quelques strophe de 4 vers.




Où sont le cheval et son cavalier
Dans le champ de bataille, ils restent solidaires.
Ils sont passés dans cet enfer qu'on appelle la guerre.
Mais tout ceci vient du passé.


Bon, je sais pas que c'est pas top top mais moi j'aime bien Very Happy


Lors des tests, On devait souligner les assonances et les allitérations ainsi que les comparaisons.

Encore une autre strophe de 4 vers..


Les paysans se lèveront et se révolteront
Ils défileront d'une manière ostentatoire
Les hommes politiques y penseront
Assoiffé de gloire, ils diront " victoire "


Et encore une autre strophe de 4 vers...

Les électeurs sont des menteurs
Les sénateurs sont corrompus
Les rues sont envahis de terreur
Les gens honnêtes l'ont toujours su



Voilà voilà, elles sont toutes de moi, d'ailleurs, si vous voulez allez vérifier, libre à vous ! Mais s'il vous plaît, donnez moi votre avis Very Happy

Il serait bien que ce concours reprennent !!!

Alors, si vous avez une idée de poème, ne soyez pas timide et lancez-vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz
Censeur


Nombre de messages : 3359
Age : 22
Localisation : En compagnie de la femme de Wellan.
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Sam 9 Avr 2011 - 18:40

En ce moment j'écris pas mal de poème en prose, mais je les posterais pas, on me prendrais pour fou ! ( du moins ce qui me prenait pas encore comme fou ).


Concernant tes vers, ils sont bien construit, donc le seul vrai commentaire potable c'est "j'aime ou j'aime pas" ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthonyuss
Consul


Nombre de messages : 1746
Age : 24
Localisation : Hispanie.
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Sam 9 Avr 2011 - 18:42

Bah écoute l'ami, on s'en fiche de ce que pense les autres, dis toi que toi c'est toi et eux c'est eux, si tu vois ce que je veux dire... Very Happy

Allez vas-y lance toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz
Censeur


Nombre de messages : 3359
Age : 22
Localisation : En compagnie de la femme de Wellan.
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Sam 9 Avr 2011 - 19:04

Oki, tu es responsable de tout ce qui en découlera, en voici un ^^


Noël, voila bien une chose que je ne comprend pas... J'essaye pourtant, je fais semblant ! Et pourtant ça me dégoute. C'est faux ! Tout est si faux en Noël...

Certes il y a des gens qui sont vraiment heureux, mais de quoi sont ils heureux ? D'offrir ? Ils sont rare. De recevoir ? Ils sont bien plus nombreux. Mais par dessus tout, ce qui rassemble les gens à Noël c'est l'oublie ! Que ce soit une idée ou une envie, les gens pensent que durant ces quelques heures ils vont réussir à oublier.

Oublier quoi ? Cela dépend de chacun. D'ailleurs nombres de personnes ne se rendent pas comptent que l'oublie motivent leurs joies. Alors ils sont heureux, mais ne savent pas pourquoi.

En réalité si je fais semblant ce n'est pas pour moi ou mes connaissances, mais par respect pour les enfants. Les jeunes cœurs tendres qui sont heureux parce que leurs proches le sont. Cela sont les seul qui possède ce que l'on appelle "l'esprit de Noël".

Je vais vous compter une histoire.
"Il était une fois un 25 Décembre au matin, un jeune garçon qui voulait faire une surprise a ses parents. Il entre dans la chambre bercé par le souffle régulier de son père et s'allonge sur le lit conjugal.
Il y reste un moment, puis ce tourne vers sa mère, qu'il découvre froide".

Et bien pour cette enfant comme pour moi Noël est a jamais brisé. A la différence prêt que lui n'aura peut être plus la force de faire semblant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthonyuss
Consul


Nombre de messages : 1746
Age : 24
Localisation : Hispanie.
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Lun 18 Juil 2011 - 7:45

C'est pas vraiment de la poésie, j'ai modifié le texte de Stromae " Alors on danse.. "

Qui dit Amour dit déception, qui dit pouvoir dit foutoir, qui dit injection dit destruction... Oh ! J'ai une de ses migraines, je fais l'objet d'hallucinogène.. ! Allez, on pense ! Qui dit recherche dit tiers monde, qui dit éternelle dit folie ! Qui dit folie dit amour... Oh je vais pas vous faire une de ses scènes. Non je suis pas machiiiste... je suis réaliiiste. Very Happy

Donnez vos impressions :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byzas le Divin
Censeur


Nombre de messages : 3107
Age : 22
Localisation : Partout car il est Omnipotant
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Lun 18 Juil 2011 - 16:10

Les poètes qui sont attiré par l'amour.
Ne sont guère légion, tiré par les ficelles
Des lyres , dont les charmes guidé par et pour
Apollon dans ces fins inexistentielles


Dernière édition par Byzas le Divin le Mar 19 Juil 2011 - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://totalwar.superforum.fr/index.htm
Marvailh Canmore
Consul


Nombre de messages : 1135
Age : 31
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Lun 18 Juil 2011 - 16:21

... et vice et versa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concour de poésie:   Aujourd'hui à 0:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Concour de poésie:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L’Agora :: Le Colisée-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit